AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ─ fooled around and fell in love (drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Ash L. Black

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 26/08/2014
◖ Messages : 76
◖ Points : 273
◖ En ce moment :
ses yeux verts...

je suis occupé avec eux:
fooled around and fell in love with Drake
titre du sujet avec toi ?

MessageSujet: ─ fooled around and fell in love (drake)   Dim 28 Sep - 0:08


   

   

fooled around and fell in love
Les yeux à peine ouvert, je sens cette terrible migraine torpiller de nouveau mon pauvre cerveau. En ce moment, je suis un pitoyable prophète, au lieu d’aider à faire avancer pour les épreuves, je ne cesse de faire encore et toujours cette même vision, et elle concerne Drake. Ca me met toujours mal à l’aise de rêver de lui, d’abord parce que c’est un mec, mais également parce j’ai l’impression que l’on essaie de me faire passer un message que je ne saisis pas. Dans cette vision, il se passe toujours la même chose : Drake s’éloigne peu à peu de sa mission parce qu’il tombe amoureux, il préfère protéger son chéri plutôt que de protéger le chasseur qui réalise les épreuves. Je me demande si Dieu ne tente pas de me faire comprendre que je dois empêcher ça moi-même. En tout cas, c’est ce que je me suis mis en tête, il est hors de question que qui que ce soit mette en péril notre mission, et même si Drake peut faire peur par moment, il est hors de question que je me dégonfle. Mais c’est agaçant, car je  n’arrive plus à voir autre chose, cela fait un peu stagner notre brigade, heureusement, les tablettes sont d’une aide précieuse et m’aide à penser à autre chose.

Quelle heure est-il ? Je me tire hors de mon lit avec l’espoir de trouver dans ce satané bunker de quoi calmer mes migraines, je pousse un soupir quand je tombe sur un cachet d’aspirine. Mon stock de médicaments est bien maigre, il faut dire que cela fait des semaines qu’il ne se passe pas une journée sans que ma tête me fasse un mal de chien. Parfois, les autres chasseurs me traient de fillette parce que je me plains sans cesse d’avoir mal au crâne, je ne réponds jamais, je n’en vois pas l’intérêt mais qu’ils passent leur temps à recevoir la parole du big boss et on verra s’ils font toujours les malins. Mon réveil affiche vingt-trois heures passées, le bunker est bien silencieux, tout le monde doit dormir. Un grincement de porte me fait comprendre que ce n’est pas le cas, et c’est avec le plus de discrétion possible que je sors de ma chambre.
Mon regard se pose sur Drake, aussitôt, je le suspecte de manigancer quelque chose, c’est donc sans réfléchir que j’attrape ma veste pour le suivre. Sans grande surprise, il quitte le bunker, ce n’est pas la première fois qu’il le fait, j’ai déjà remarqué qu’il se faufile dehors la nuit sans dire à personne où il va. Est-ce qu’il part retrouver son compagnon ? Cette idée me fait soupirer sans que je sache vraiment pourquoi. Certainement parce que cela m’agace de devoir le suivre en pleine nuit alors que lit me supplie de le retrouver.

A mon tour, je quitte le bunker, le filant le plus discrètement possible. Il marche tranquillement dans la nuit sans que mon regard ne le quitte une seule seconde. Va-t-il rejoindre Xander ? Tout le monde se pose des questions sur leur relation. Bon d’accord, pas tout le monde, juste moi. Ils semblent être très proches, je pense que c’est lui dont Drake tombe amoureux dans mes visions, mais comme je n’arrive jamais à voir son visage, je ne peux en être certain. J’ai la sensation que j’aurai la réponse ce soir, mais je ne sais pas vraiment quoi faire si je les prends sur le fait, je ne vais pas me mettre à leur hurler dessus quand même ? Quel est le meilleur moyen pour empêcher cette vision de se réaliser ?

Drake se dirige droit vers un bar bruyant, je le suis toujours à distance, hésite un instant avant d’entrer à mon tour dans le lieu. Tout le monde hurle, les hommes sont pour la plupart tout alcoolisés et les femmes rient beaucoup trop fort. Et merde ! J’ai perdu Drake de vue, mais il n’a pas pu disparaitre de la sorte ? Où est-il ?
J’examine attentivement les quatre coins du bar, mais y a rien à faire, il est introuvable. Cela prouve encore une fois à quel point je suis nul lorsqu’il s’agit d’être sur le terrain, il va vraiment falloir que je m’améliore car j’ai bien l’intention de suivre les chasseurs durant les épreuves. Je soupire, passant mes doigts dans mes cheveux en bataille. C’est loupé pour ce soir, autant retourner dans les bras de Morphée. Lorsque je tourne les talons, je bouscule quelqu’un et c’est avec un petit sourire gêné que je pose mes yeux sur Drake. Les bras croisés, ses magnifiques yeux vert fixés sur moi, il ne semble pas très content. Il pourrait me faire peur, mais je le connais assez bien pour savoir qu’à part hurler, il ne me ferait pas grand-chose, et puis, je peux encore essayer de sauver la situation.

« -Hey ! Drake, mon pote, qu’est-ce que tu fais là ? Toi non plus tu n’arrives pas à dormir ? »

Ma tentative est pitoyable, mais sait-on jamais ? Peut-être que Drake mordra à l’hameçon…
© charney

   

_________________

stop pretending 'cause we're going down
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
C. "Drake" O'Shaughnessy

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 04/09/2014
◖ Messages : 233
◖ Points : 741
◖ En ce moment :

MessageSujet: Re: ─ fooled around and fell in love (drake)   Dim 28 Sep - 16:15


Ash & Drake



« I'm feeling something deep inside,
Hotter than a jet stream burning up,
I got a feeling deep inside,
It's taking, it's taking all I got »


Tu te tournes et te retournes encore, comme quasiment tous les soirs, sur ce qui te sert de lit dans le bunker qui est aujourd'hui et ce, depuis plusieurs mois, devenu ta maison. Tu jettes un œil rapidement vers le lit se trouvant sur ta droite, évidemment Xander, lui, dort profondément. Tu laisses échapper un léger soupir, s'il avait été réveillé tu lui aurais proposé de t'accompagner boire un verre, et un instant, tu es même tenté de le réveiller, mais finalement, tu t'y refuses. Dans le contexte actuel, les heures de sommeil sont précieuses pour ceux qui arrivent en profiter, alors tu le laisses à ses rêves et décide de te rendre pour commencer à la cuisine, t'y servir un verre d'eau fraîche. Tu regardes l'heure, pensant que la nuit est déjà bien entamée, mais tu grimaces en constatant qu'il est à peine vingt-trois heures et que cela fait tout juste une petite heure que tu t'es couché. Tu soupires une nouvelle fois. La nuit risque d'être longue, très longue. Tu sais que tu n'arriveras pas à dormir, comme toutes les autres nuits. Ton insomnie quotidienne te fatigue, mais tu te tracasses bien trop pour Siobhàn, pour Xan, pour les autres de ta brigade et pour Ash. Il te fait rire autant qu'il t'exaspère à toujours se plaindre de ses maux de tête, même si tu conçois bien que ses visions ne doivent pas être évidente à gérer tous les jours. D'ailleurs tu t'es souvent demandé ce que ça fait d'en avoir, qu'est-ce qu'il voit dedans, mais tu n'as jamais osé le lui demander. Tu finiras bien par le faire un de ces jours, depuis quelque temps il te suit comme ton ombre et ça aussi ça t'agace, mais vu son rôle, tu te doutes que cela à rapport probablement avec une de ses visions et ça t'intrigue. Quoi qu'il en soit, à l'avoir a tes basques, tu t'attaches à lui, et comme sa position de prophète le met en première ligne des cibles des démons, tu t'inquiètes énormément pour lui.

Tu secoues la tête, et tu te passes un peu d'eau sur le visage. Voilà que tu recommences à divaguer sur lui. Rester enfermer là ne t'aidera pas, tu optes donc pour sortir t'aérer l'esprit contre toutes les règles de sécurité, sans imaginer un seul instant que le prophète est lui aussi réveillé et qu'il te voit prendre ta veste et sortir. Tu regardes dans la direction où se trouve ta moto et hésite un long moment à la prendre. Tu aimes rouler, ça te libère, ça te requinque, mais vu l'heure et le fait que tout le monde est endormi, le doux ronronnement de son moteur risque de tous les alerter de ton départ. Tu la regardes tristement et te mets en marche vers la ville, les mains fourrées dans les poches de ta veste. Tu marches droit devant, sans te retourner une seule fois et sans donc remarquer qu'Ash te suit depuis que tu as quitté la cuisine du bunker.

Sans vraiment y réfléchir, tu te rends instinctivement dans ton bar préféré, et accessoirement ton lieu de travail. Tu n'y es pas à temps plein, ton temps, tu le consacre majoritairement à la chasse, à ta mission avec ta brigade. Mais bon, faut bien aussi ramener un peu d'argent pour pouvoir tous subsister et ce petit emploi y contribue dans une moindre mesure. Et cela te permet aussi un peu d'échapper à ce quotidien que tu trouves parfois oppressant, même si tu te l'ais choisi. S'il n'y avait pas eu ta sœur, sa possession, jamais tu aurais choisi ce destin pour toi, mais bizarrement, tu ne regrettes pas pour autant ce choix, qui t'a permis d'agréable rencontre. Pile au moment où tu penses cette dernière phrase, tu te fais bousculer, ta bière se renverse en partie sur ton t-shirt blanc, qui est de ce fait devenu un peu transparent. Une pointe de colère s'empare de toi. Ton impulsivité te jouera des tours un jour Drake. Tu t'apprêtes à insulter l'opportun de tous les noms, quand ton regard rencontre les magnifiques yeux bleus de ton prophète. « Ash... » Aussi vite qu'elle s'est imprimée en toi, ta colère s'évanouit à la vision du châtain. Les bras croisés, tu arques un sourcil devant la phrase qu'il vient de te lancer. Tu restes dubitatif, c'est tellement pas son genre. Et puis, qu'est-ce qu'il fiche là ? Bon d'accord, à priori, comme toi, il n'arrive pas dormir, une vision sans doute l'en aura empêché, comme souvent. Lui au moins, il a une excuse valable pour ses insomnies, pas comme toi. Quoi qu'il en soit, t'es pas con, jamais il serait venu dans ce bar de lui-même. Tu observes avec insistance son joli minois contrit par la gêne de s'être fait repéré, ce qui te fait esquisser un léger sourire en coin. « Je vois qu'on ne peut rien te cacher. » Tu lui balance cela sur un ton partiellement amusé, mais tu enchaînes sur un ton un peu plus froid. « Dis-moi vraiment ce que tu fais là Ash. Tu me suis, c'est ça ? » Tu prends un air un peu exaspéré, même si au fond, ça te plaît qu'il soit là avec ti, que tu ne sois pas seul dans ce bar trop bondé et bruyant à souhait. Tu rajoutes, reprenant un ton plus léger pour lui montrer que tu ne lui en veux pas tant que ça. « Tu sais que j'ai pas besoin de baby-sitter, hein ? »


©Bittersweet

_________________

I start to say "I think I Love You" but I make no sound

" If I'm louder, would you see me? would lay down in my arms and rescue me? / I can't be no superman, but for you I'd be superhuman. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Ash L. Black

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 26/08/2014
◖ Messages : 76
◖ Points : 273
◖ En ce moment :
ses yeux verts...

je suis occupé avec eux:
fooled around and fell in love with Drake
titre du sujet avec toi ?

MessageSujet: Re: ─ fooled around and fell in love (drake)   Mar 30 Sep - 14:58


   

   

fooled around and fell in love
C’est étrange comme je perds souvent mes moyens devant lui, non pas qu’il me fasse peur, Drake a beau faire son gros dur, il ne m’impression pas, enfin, pas de cette façon. Ses magnifiques yeux verts me font parfois oublier ce que j’étais sur le point de dire, à chaque fois que son regard croise le mien, j’ai l’impression de redevenir un adolescent déstabilisé par tout et tout le monde. Quelle idée aussi d’avoir les yeux les plus beaux et les plus incisifs au monde ? Je mets quiconque au défi ne pas craquer ! Bref, j’ai d’autres chats à fouetter maintenant qu’il me regarde avec son air perplexe, comme je m’en doutais, il ne me croit pas. En même temps, ce n’est pas la première fois que je lui fais le coup de le pister, je déteste l’idée de devoir le faire mais encore plus l’idée que tous efforts tombent à l’eau pour les petites amourettes de monsieur, alors je le suis dans l’espoir de ruiner cette vision qui ne cesse de me hanter.
Je ne peux m’empêcher d’admirer les changements successifs d’expressions sur son visage, je trouve cela assez amusant de voir le chemin entre son agacement et cette envie à moitié cachée de vouloir me taquiner, Drake ne se rend certainement pas compte à quel point expressif ! Cela n’en fait pas pour autant quelqu’un de simple à comprendre, il est certainement la personne qui change le plus rapidement d’humeur. Le nombre de fois où je le quitte en colère et lorsque je reviens vers lui plus tard, il est souriant et taquin, il vaut mieux être bien accroché avec lui, mais cela fait partie de son charme après tout.

« -Qui a dit que j’étais là pour toi ? » dis-je, décidant que continuer ma mascarade valait mieux que de lui avouer la vérité, bien que l’on sache tous les deux qu’il a parfaitement raison à ce sujet.

Je fais semblant de chercher quelqu’un du regard dans l’espoir de le faire taire, j’aime l’idée de le faire se sentir mal à l’aise, mais je ne suis pas certain que cela fonctionne vraiment. Il est loin d’être dupe, alors, je me passe nerveusement la main dans mes cheveux avant de reporter mon regard sur lui dans un haussement d’épaule. Oui je suis totalement ridicule, et oui j’aimerais pouvoir me terrer dans un coin pour arrêter de faire n’importe quoi, alors, pour tenter de me reprendre, je désigne le bar d’un signe de tête, l’invitant silencieusement à boire un verre en ma compagnie. C’est avec soulagement que je le vois m’emboiter le pas, j’aurais vraiment eu l’air con s’il avait décidé de ne pas me suivre.
Rapidement, je commande une bière auprès de la serveuse qui fixe Drake comme la huitième merveille du monde, ce qui me donne envie de la baffer, plus subtile qu’elle, tu meurs ! Je soupire devant ma bière mais ne me laisse pas emporter par cette soudaine mauvaise humeur. Je trempe d’abord mes lèvres dans mon breuvage sans pour autant quitter Drake du regard, il ne se rend même pas compte de l’intérêt que lui porte la serveuse, ou alors, il le cache bien. Lorsque mon regard rencontre de nouveau le sien, je laisse échapper un petit rire.

« -En tout cas, je ne suis pas d’accord pour la baby-sitter ! Tu es clairement le petit dernier de la bande avec ta jeune expérience en matière de surnaturel, je dirais donc que c’est toi qui a le plus besoin d’attention et de protection ! »

Étrangement, je le pense vraiment, même si à cet instant, je le dis surtout pour l'embêter ! Je m’inquiète souvent pour lui car Drake est un jeune chasseur, et l’idée de le savoir seul sur une chasse peut me rendre malade par moment. Si jamais il lui arrivait quelque chose… Je ferme les yeux à cette pensée, ne pas s’inquiéter pour rien, pour le moment il est avec moi, en sécurité, inutile donc de s’en faire pour rien. Je dois déjà gérer mon inquiétude pour ma chère et tendre cousine qui, elle, ne se trouve réellement dans une position délicate. Je déteste être celui qui la mène vers les épreuves, savoir que sa santé se détériore par ma faute me donne la nausée.

« -Et puis… »

Je n’ai pas le temps de terminer ma phrase, cette désagréable sensation d’être tirée en dehors de la réalité me coupe toute possibilité de continuer à parler. Une vision, je suis en train d’avoir une vision. Les sourcils froncés, je me concentre, d’abord pour ne pas tomber du tabouret mais également pour essayer de retirer un maximum d’informations de la vision qui se prépare. Il est quasiment impossible de décrire les sensations que je ressens lors d’une vision, c’est être à la fois être conscient de ce qui m’entoure tout en étant totalement absent. Des bribes d’images me viennent alors, je reconnais le bar où je me trouve, je vois Drake accoudé pile à l’endroit où nous nous trouvons, un grand sourire sur les lèvres. J’ai l’espoir de voir enfin le visage de la personne à qui il sourit de la sorte mais tout ce que je peux voir, ce sont des pupilles bleus. A cet instant, je suis violemment renvoyé à la réalité, il me faut prendre de grandes respirations pour ne pas tomber inconscient. Lorsque je me rends compte que j’ai agrippé le bras de Drake, je retire aussitôt ma main tandis que mes joues prennent une légère teinte rosée.

« -Désolé mec. »

Je préfère ne pas laisser le temps à Drake de dire quoi que ce soit et je me mets sur mes jambes, flageolantes, et je me dirige vers les toilettes des hommes pour me passer un peu d’eau sur le visage et essayer de retrouver un semblant de calme.
© charney

   

_________________

stop pretending 'cause we're going down
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
C. "Drake" O'Shaughnessy

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 04/09/2014
◖ Messages : 233
◖ Points : 741
◖ En ce moment :

MessageSujet: Re: ─ fooled around and fell in love (drake)   Dim 12 Oct - 23:06


Ash & Drake



« I'm feeling something deep inside,
Hotter than a jet stream burning up,
I got a feeling deep inside,
It's taking, it's taking all I got »


Tu te mets à rire franchement, mais légèrement. Ash a toujours le don de trouver comment te faire rire. Comme si tu allais le croire quand il dit qu'il n'est peut-être pas là pour toi. Mais tu sais aussi bien que lui qu'il ment. Ce n'est pas la première qu'il te fait le coup. Au fond, même si parfois ça te soule, tu aimes bien la façon dont il veille sur toi. C'est tout naturellement que tu le suis au bar, tu l'apprécies et tu n'avais pas vraiment envie d'être seule. Toi tu focalises ton attention sur Ash, il t'intrigue vraiment à te suivre de la sorte, tu ne remarques donc pas les yeux doux que te fais la serveuse, tu ne la regardes qu'à peine quand elle te sert ton verre et puis, elle t'attire pas du tout, trop blonde, trop pimbêche, trop maquillé, trop féminine. Non, non, tu ne viens pas de penser ça. Tu te fous une baffe mentalement, mais finalement c'est la voix du prophète qui te sors de tes pensées. Tu lèves les yeux en l'air et hausses les épaules. « C'est bon, je ne suis pas un bébé non plus. » Tu lui réponds plus par principe, que réellement pour protester. Tu sais déjà parfaitement ce que tous pensent de toi, sur ton jeune âge et surtout sur le fait que tu es le plus jeune d'entre vous à être devenu chasseur, pas en âge pour le coup, mais dans la durée. Toi, il y a deux ans encore, tu n'y connaissais rien à tout ça, tu n'avais même pas conscience que les démons existaient.  

Tu t'apprêtes à lui poser cette question qui te brûle les lèvres depuis des jours, voire même plusieurs semaines. « Pourquoi tu... » Mais Ash prend la parole en même temps que toi pour poursuivre sa réponse, mais il s'interrompt brusquement après deux mots. Tu vis depuis assez de mois en sa compagnie, pour immédiatement comprendre qu'il est en train d'avoir une vision. Tu te précipites plus près de lui pour le soutenir, afin qu'il ne tombe pas de son tabouret, il s'accroche à toi sans même s'en rendre compte, mais retire rapidement sa main quand il revient à la réalité en s'excusant. T'as bêtement envie de lui dire qu'il n'a pas à s'excuser. Au contraire même, l'absence de son contact provoque un vide inexplicable en toi. Quoi qu'il en soit, t'as pas le temps de le lui dire, qu'il a déjà filé vers les toilettes. Tu t'inquiètes pour lui, il n'a vraiment pas l'air bien, alors tu ne tergiverses pas longtemps pour te décider à le suivre, sans prêter attention aux protestations des quelques personnes que tu bouscules au passage, seul Ash compte sur le moment. Tu entres dans les toilettes pour hommes et y trouves le châtain seul, le visage encore mouillé. Tu te mords la lèvre en le découvrant ainsi, bon Dieu qu'est-ce qu'il est hot. Tu esquisses un sourire sans même t'en rendre compte. « Hey, ça va ? Une vision c'est ça ? » T'essaies de te reprendre, tu ne peux pas penser comme ça de lui, tu n'es PAS gay ! Bon, la question est stupide, non il ne va pas, et oui clairement c'est à cause d'une vision, mais sur le moment c'est tout ce qui t'es venu en tête. Pour paraître un peu moins con tu attrapes de l'essuie-main et le lui tend pour qu'il puisse s'essuyer, même si la vision des gouttelettes qui parsèment encore son visage est loin d'être déplaisante. « Il y avait quoi dans ta vision ? Faut qu'on rentre au bunker ? » Tout en lui posant la question, tu t'es avancé vers lui, le papier toujours en main, finalement tu approches ta main de son visage et le lui essuie toi-même, tu poses tes iris verts dans son regard azur et tu lui souris. Tu sais pas trop pourquoi tu fais ça, c'est venu naturellement.

Quand tu t'en rends compte, tu te dépêches de finir jette le papier dans la corbeille et détournes le regard de ses yeux bleus. Tu recules d'un ou deux pas, tu ne sais pas trop, t'arrives plus à penser de façon cohérente. Tu ne sais pas ce qu'il te prend, et t'aimes pas ça. « Euh.. Désolé. » Tu recules encore un peu, ta respiration est plus rapide, tu le regardes sans vraiment le regarder alors que tu appuies sur la poignet de la porte pour l'ouvrir. « Je t'attends dehors. » T'es persuadé qu'à cause de sa vision vous allez devoir écourter la soirée. Ses visions sont toujours en rapport avec votre mission et les épreuves, non ? Tu détales rapidement. La serveuse de tout à l'heure tente de t'approcher, elle t'arrête dans ton élan, tu la regardes, lui fait un sourire de bienséance, parce que t'es perdu par ce qu'il vient de se produire, alors qu'en temps normal tu l'aurais envoyé bouler sans sourciller. Puis tu la fixes dans ses prunelles bleues, sans vraiment la voir. Ses yeux te font surtout penser à Ash, dont tu sens la présence derrière toi, et cela te fait frémir. « Ash... » Tu te retournes, ne faisant déjà plus attention à la blonde à laquelle tu n'as de toute manière jamais prêté attention, mais tu fais attention à lui, rien qu'à lui.


©Bittersweet

_________________

I start to say "I think I Love You" but I make no sound

" If I'm louder, would you see me? would lay down in my arms and rescue me? / I can't be no superman, but for you I'd be superhuman. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Ash L. Black

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 26/08/2014
◖ Messages : 76
◖ Points : 273
◖ En ce moment :
ses yeux verts...

je suis occupé avec eux:
fooled around and fell in love with Drake
titre du sujet avec toi ?

MessageSujet: Re: ─ fooled around and fell in love (drake)   Ven 17 Oct - 15:16


   

   

fooled around and fell in love
Agrippé au marbre de l’évier, j’essaie de calmer les tremblements de mon corps qui a décidé de n’en faire qu’à sa tête. Je déteste cette sensation d’être sur le point de défaillir, je suis un mec après tout, et les mecs ne sont pas censés s’évanouir à la première occasion venue. Et qu’est-ce que va penser Drake après mon petit numéro ? Moi qui étais en train de lui dire qu’il a encore besoin d’être surveillée, c’est moi qui cours me réfugier dans les toilettes, quelle honte ! Je n’entends même pas Drake entrer, c’est sa voix qui me ramène à la réalité et aussitôt, mon regard se fixe sur lui à la recherche de réconfort. J’acquiesce lorsqu’il me demande si mon état est dû à une vision tout en cherchant la force de rester debout. Les jambes flageolantes comme si je venais de faire des heures et des heures de sport, je regarde Drake me tendre un morceau d’essuie-main sans comprendre où il veut en venir, bien trop perturbé par son regard posé sur moi.

« -Non, ce n’est rien d’urgent, pas besoin de… »


Je ne peux terminer ma phrase, presque choqué de le voir m’essayer le visage, non pas que ça soit désagréable, au contraire, mais je ne m’attendais pas à un tel geste de se part. Nos regards fixés l’un dans l’autre, ma respiration se fait difficile quand je sens ses doigts frôler légèrement mon visage alors qu’il en chasse l’eau avec son essuie-main. Suis-je sérieusement en train de craquer pour lui ? L’idée me frappe de plein fouet, je ne peux le nier car à cet instant précis, je me sens encore plus fébrile mais plus à cause de la vision, à cause de ce qu’il est en train de me faire ressentir.
Mais il brise le contact à ma grande déception, il ne faut pas être un prophète pour lire la gêne derrière cette réaction un peu trop abrupte pour être naturelle et je le regarde me fuir comme si j’avais la peste. Je me tourne vivement vers le miroir au-dessus de l’évier en poussant un grognement de frustration, qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour qu’il fuit de la sorte ? Je regarde le reflet que le miroir me renvoi, mes deux pupilles bleues qui me fixent avec rage. J’ai envie d’écraser mon poing sur le miroir pour que cet imbécile arrête de me fixer de cette manière

Je me décide enfin à sortir des toilettes, j’ai encore besoin d’un peu de calme mais je refuse de passer la soirée ici. D’un geste rapide, j’ébouriffe mes cheveux plaqués par l’eau, puis sort d’un pas mal assuré. Il ne me faut que quelques secondes pour retrouver Drake dans la foule, à croire que j’ai un radar pour ça, et je me dirige vers lui mais la scène qui se passe sous mes yeux me fait écarquiller les yeux. La serveuse l’intercepte, l’arrêtant dans son élan pour aller je ne sais où, ce n’est pas réellement ça qui m’interpelle, c’est plus la manière dont leurs regards se croisent, les magnifiques prunelles vertes de Drake bloquée dans celle bleues de la serveuse. Aussitôt je fais le rapprochement avec ma vision, est-ce que c’est elle ? Cette serveuse blonde est la personne que je vois sans cesse dans ma vision ! Et pendant que mon cœur se brise, je les rejoins rapidement, pile à temps pour l’entendre le draguer ouvertement.

« -As-tu le temps pour un verre ? Je viens de terminer mon service, alors je suis toute à toi ! »

Je grimace devant la manière dont elle lui sourit en prononçant les derniers mots, est-ce qu’elle est à ce point en manque pour se comporter de la sorte ? Elle n’a vraiment aucune classe, si Drake tombe sous le charme de ce genre de filles, je serai terriblement déçu. De toute façon, je n’ai pas l’intention de lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit, en passant à sa hauteur je lui agrippe fermement le bras et le tire derrière moi pour l’obliger à s’éloigner de cette allumeuse en sortant du bar. J’oublie presque comment marcher lorsque je sens son muscle ferme et puissant sous mes doigts. Ma pensée me fait rougir tel un ado, ce qui me fait encore plus pester après moi.
Je suis étonné qu’il ne se résiste pas plus que ça, mais au moins, je n’ai pas à me battre avec lui pour l’éloigner de ce qui pourrait être la perte de notre brigade. Je finis par m’arrêter au milieu du parking, avant de me tourner vers lui en me passant la main dans les cheveux, cherchant comment lui expliquer ma réaction. Il va vraiment finir par croire que le prophète de sa brigade a totalement perdu la boule.

« -Ecoute, je ne peux pas t’en dire plus, mais ma vision te concernait, toi et la serveuse. Il ne faut plus que tu l’approches elle est… dangereuse ! »

Quoi ? Un petit mensonge n’a jamais fait de mal à personne, et si cela peut éviter beaucoup d’ennuis alors j’en assume totalement les conséquences. Mais connaissant Drake, je me doute que ça ne va pas lui suffire, je m’attends donc déjà à être bombardé de questions sans avoir aucune réponse…
© charney

   

_________________

stop pretending 'cause we're going down
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
C. "Drake" O'Shaughnessy

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 04/09/2014
◖ Messages : 233
◖ Points : 741
◖ En ce moment :

MessageSujet: Re: ─ fooled around and fell in love (drake)   Mar 28 Oct - 22:07


Ash & Drake



« I'm feeling something deep inside,
Hotter than a jet stream burning up,
I got a feeling deep inside,
It's taking, it's taking all I got »


Tu frissonnes, le regard d'Ash sur toi t'électrise, tandis que les paroles de Macy, ta collègue serveuse, ne t'ont même pas percuté. Ce n'est pas la première fois qu'elle te fait le coup. À vrai dire, elle te drague ouvertement depuis le premier jour où tu as mis les pieds dans ce bar alors que tu cherchais un job afin de pouvoir amener un petit salaire à la brigade. Bon, elle est jolie y'a pas à dire, mais un peu surfaite à ton goût et puis, putain qu'est-ce qu'elle est chiante, un vrai pot de colle, et ça, c'est vraiment quelque chose que tu n'aimes pas. En plus, ça se devine assez aisément qu'elle est le genre de fille facile, qui n'a pas l'habitude qu'on lui dire non, et qui une fois t'auras mis dans son plumard, te jetteras pour passer au suivant et agrandir sa liste de conquêtes. Parce que oui, il y a des filles aussi qui agissent comme ça, et Macy en fait clairement parti. T'as déjà entendu ses conversations avec d'autres de vos collègues. Et puis, ça t'amuse de la voir s'acharner sur ton cas, ça t'amuse de la frustrer, parce que jamais tu ne cèderas. Elle est belle, mais la blondinette ne t'intéresse pas le moins du monde. « Ecoute Macy... » T'allais quand même lui répondre que non, t'es toujours pas intéressé, et non t'as pas le temps pour un verre, parce que Ash est là, oui bon, OK, t'allais pas lui dire ça comme ça, mais bref, t'allais lui répondre, c'est ta collègue et t'as pas envie de mettre une mauvaise ambiance entre vous qui pourrirait l'ambiance générale de l'équipe, mais tu sens l'emprise d'une main se fermer sur ton bras et t'emmener à l'extérieur, loin de ta collègue.

Vu la réaction de ta peau, les frissons qui te parcours, tu sais instinctivement que c'est le prophète. Qui cela pourrait-il être d'autre de toute façon ? Alors tu le laisses faire sans même essayer de protester ou de résister. T'es pas si mécontent de son initiative, bien que tu ne la comprennes pas. « Je... euh... » T'allais le remercier de t'avoir sauvé des griffes de Macy, mais il prend la parole avant que tu n'aies vraiment le temps de le faire. Et sa confession te laisse bouche bée. Tu le regardes, tu le fixes dans ses magnifiques yeux bleus et t'as vraiment du mal à te concentrer sur ce qu'il vient de te dire. Quand enfin ton cerveau percute ses mots, ta première réaction est d'éclater de rire. C'est nerveux, c'est incontrôlable. Macy ? Dangereuse ? C'est une blague qu'il te fait c'est ça ? « Attends, t'es pas sérieux là, si ? » Tu continues de l'observer et tu t'arrêtes de rire, parce que si, justement, il a l'air parfaitement sérieux. « Je sais que Macy est un peu envahissante, et que tout ce qu'elle veut c'est me mettre dans son lit. Mais de là à être dangereuse, je ne pense pas non. Je la côtoie depuis assez de mois pour savoir qu'elle n'a rien de dangereux, je l'aurais remarqué, je pense. » C'est vrai, c'est une pimbêche qui se la raconte, mais elle n'a pas un mauvais fond. Elle cherche juste à attirer l'attention sur elle, rien de plus. « T'en fais pas Ash, je ne vais pas céder à ses avances, si c'est ça qui t'inquiète. Je n'en ai jamais eu l'intention. C'est pas elle qui m'intéresse. » Tu ne sais pas pourquoi tu lui sors ça, comme pour te justifier ou tu ne sais pas trop pour quoi d'ailleurs. Et pire que tout, t'as envie de te foutre une baffe et tu te la mets mentalement, t'aurais pas pu finir ta phrase autrement ? Tu n'aurais pas pu simplement lui dire que non, elle ne t’intéresse pas. Maintenant, il va probablement chercher à savoir qui, et ça, t'as absolument pas envie qu'il le sache, parce que t'es toi-même, pas du tout prêt à l'admettre. « Bon, et ta vision, c'était quoi alors, puisque tu dis qu'elle nous concerne Macy et moi. Qu'est-ce qu'il y a dedans qui te fait dire qu'elle est dangereuse ? » Ouais, t'y crois pas à ce qu'il dit, mais si ça te permet de lui faire zapper ta dernière phrase, c'est pas si mal de rembrayer sur cette histoire de vision. Et puis, qu'il ait dit la vérité ou non, de vision, il en a bien eu une. « Et ne me sors pas que tu ne peux pas m'en dire plus. Si tu veux que je comprenne et que je sache quoi faire, que je puisse agir, va falloir que tu m'en dises plus et me l'explique. » Tu t'es pas vraiment rendu compte à quel point tu as réduit l'espace qu'il y avait entre toi et Ash, et sa proximité te fait frémir. Au fond de toi, tu comprends que c'est lui cette autre personne qui t'intéresse, au fond seulement. En surface, c'est une autre histoire. T'as jamais su accepter cette part de toi, et t'arrives pas à passer au-dessus de ça. Mais tu le frôles, ton bras vient de toucher les siens, et tu le ressens en toi. Tu ressens que ton regard sur lui à changer depuis qu'il a commencé à te suivre, à veiller sur toi plus qu'avant, à même prendre le risque de t'accompagner sur le terrain. Tu ne sais pas pourquoi il fait ça, et puis le plus souvent, ça t'exaspère. Mais, t'aimes sa protection, t'aimes son intérêt à ton égard, t'aimes sa présence à tes côtés, et t'aimes qu'il soit venu ce soir. Et t'aimes pas aimer tout ça. Tu recules, parce que t'as peur. Pas de lui. T'as peur de ce que tu ressens, t'as peur de ces sentiments que tu ne comprends pas, que tu ne contrôles pas.


©Bittersweet

_________________

I start to say "I think I Love You" but I make no sound

" If I'm louder, would you see me? would lay down in my arms and rescue me? / I can't be no superman, but for you I'd be superhuman. "
Revenir en haut Aller en bas

ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ─ fooled around and fell in love (drake)   

Revenir en haut Aller en bas
 

─ fooled around and fell in love (drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joli Black Love ...p..6
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» Drake mallard
» le poney fell!
» PEARLY'S LOVE AND ETHOLOGIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Bells :: HELL'S GATES :: Zone Sud : Dallas; Texas :: Lee Harvey's-