AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tell me the truth | ft. Noa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Siobhàn E. Reynolds

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 27/09/2014
◖ Messages : 35
◖ Points : 73

MessageSujet: Tell me the truth | ft. Noa   Dim 28 Sep - 20:04


New-York. La grosse pomme. Tout le monde rêve d’y aller, juste pour vivre le rêve américain. Moi j’y avais vécu toute ma vie et j’avais réellement envie de partir. Le plus loin possible. J’avais perdu ma mère dans un accident de voiture, je n’avais que très peu de souvenir d’elle. Mon père avait été tué par un démon, d’après ma belle-mère. Je n’arrivais toujours pas à croire à ce genre de chose. S’était trop énorme comme histoire. Il m’arrivait souvent de repenser à sa mort. Ca restait un mystère que je ne pouvais résoudre. Plongé dans mes rêveries, je ne réagis pas vraiment lorsque le professeur me posa une question. Une copine me donna un coup de coude, ce qui me fit redescendre sur Terre. Le professeur me posa une nouvelle fois la question. Je soupirais et lui fit comprendre que je n’étais pas apte à répondre à sa question. De toute façon, je n’avais pas la réponse. Il la posa à quelqu’un d’autre et je pus simplement retourner dans mes rêveries. Mon père me manquait, s’était indéniable. J’évitais néanmoins, de le montrer. Je voulais simplement passer pour une fille plus forte que je ne l’étais.

La fin des cours arriva rapidement. Je rangeais mon ordinateur portable dans mon sac et partit comme une voleuse. Je n’avais attendu personne. Je ne voulais pas attendre. Je devais travailler sur mes cours et je savais que si je rentrais avec mes copines, ça se finirait certainement dans les magasins en train de faire du shopping. Je me dirigeais vers le parking de l’université et montait dans ma décapotable qui n’avait que deux mois à tout cassé. Je posais mon sac sur le siège passager et démarra. Je montais les rapports, rétrogradait lorsque j’arrivais à proximité d’un feu rouge. Je n’avais pas l’intention de rentrer toute de suite chez moi. J’avais pris l’habitude de passer par le Starbuck, histoire de prendre un café. Je garais ma voiture dans une rue parallèle à ce dernier, puis marcha jusqu’à l’entrée du café. J’entrais et commanda une caramel macchiato, comme d’habitude. Je payais la commande et attendis que le serveur prépare ma boisson. Quelques minutes plus tard, il me le dit avec un sourire. Je ne pris pas la peine de le lui rendre. J’étais fatiguée et je n’avais clairement pas envie d’être polie. Je me dirigeais vers une table à côté de la fenêtre et sortit mon ordinateur. Je bus une gorgée de mon café lorsque je vis entrer Noa. Cette fille je ne la connaissais pas vraiment. Je ne savais pas ce qu’elle faisait là. Peut-être que s’était une simple coïncidence… Je n’y croyais pas vraiment. Je soupirais quelques secondes avant de reporter mon attention sur mon ordinateur. J’ouvris le dernier cours que j’avais taper et commençait à le relire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Noa I. Bluestorm

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 29/05/2013
◖ Messages : 320
◖ Points : 179
◖ En ce moment :

i need to protect her !



i need to save her !



i need to love him !

ALICIASIOBHANOSHAVICTORIA

MessageSujet: Re: Tell me the truth | ft. Noa   Mer 8 Oct - 9:55


 
Tell me the truth

 
siobhàn & noa


 
 
Encore et toujours sur les traces d’Osha, il arrive très souvent à Noa d’engloutir les kilomètres juste pour vérifier une piste, la plupart du temps qui mène à un cul de sac. Cette fois-ci, les traces menaient à New-York, et cela étonne beaucoup la jeune chasseuse, ne comprenant pas trop ce qu’un démon comme Osha viendrait faire dans le coin. Pourtant, Alicia a été plus qu’affirmative, la prophète lui a parlé d’Osha et d’une vieille connaissance, c’est ce qui a poussé Noa à faire autant de chemin. Une vieille connaissance ? Dans ce coin, elle n’en a que très peu, forcément, elle a tout de suite pensé à Siobhàn. Fille d’une des victimes d’Osha, Siobhàn hante souvent les nuits de Noa, qui ne cesse de se répéter que si elle avait exorcisé le démon dès qu’elle en avait eu l’occasion, le malheur qu’a connu la jeune femme aurait très bien pu ne jamais arriver. La chasseuse ne peut empêcher la culpabilité de peser sur ses épaules, encore plus maintenant que retrouver Osha est devenu un véritable exploit. Si jamais elle veut pouvoir se concentrer sur les brigades et les épreuves complétement, elle doit se débarrasser une bonne fois pour toute de la démone, même si cela va à l’encontre des désirs de sa sœur. Alors forcément, lorsque la piste d’Osha se rapproche de Siobhàn, Noa ne prend même pas le temps de réfléchir, il est hors de question de laisser un autre drame arriver.

Garée devant un café, Noa épie attentivement les moindre faits et gestes de la brunette qu’elle surveille depuis quelques heures maintenant, si Osha est dans le coin, c’est certainement parce qu’elle est venue terminer le travail. Pourtant, jusqu’à maintenant, il n’y a aucun signe de démon, rien ne semble suspect, enfin pas plus suspect qu’en temps ordinaire à New-York, car il y a vraiment de sacré spécimens dans le coin. Noa se plaint souvent de Las Vegas, mais ça n’a pas l’air d’être mieux par ici.
Au fil des minutes, Noa sent la fatigue peser sur ses paupières, le trajet a été long depuis Las Vegas et sa voiture n’est pas très confortable. Elle peine à garder les yeux ouverts, le brouhaha environnant la berce doucement mais un détail lui redonne rapidement totalement maitrise de son corps. Un visage familier, un démon qu’elle a déjà affronté. Il fait signe à trois autres démons de se disperser dans la foule tandis qu’il prend la direction du café dans lequel se trouve Siobhàn. Aussitôt, Noa attrape une fiole d’eau bénite avant de quitter son véhicule pour entrer dans le café. Son regard croise rapidement celui de la jeune femme qui ne semble pas particulièrement heureuse de la voir débarquer de la sorte, mais Noa n’a vraiment pas le temps de faire avec son humeur, elle doit la faire sortir d’ici. Elle s’avance donc, et sans prendre le temps des politesses, s’assied en face de Siobhàn, la fiole fortement serrée dans son poing en cas d’attaque.

« -Tu dois venir rapidement avec moi ! » dit fermement Noa. « -Je t’expliquerais pourquoi dans la voiture, on a pas le temps pour le moment. »

 
code by PANIC!ATTACK

_________________
'Cause baby there ain't no mountain high enough, Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough to keep me from gettin' to you. I told you you could always count on me darlin' from that day on, I made a vow I'll be there when you want me, some way, some how.

  © Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
 

Tell me the truth | ft. Noa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rumeurs] Qui inspire la nouvelle gimmick de R-Truth ?
» [Divers] Quel nom pour l'équipe Kofi-R-Truth ?
» Essayage de poulie
» Vos bibles / bibliothèque golfique
» Plan de Swing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Bells :: HELL'S GATES :: Zone Est : Manhattan; New-York :: Centre ville-