AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 CHARLIE + never one whithout the other

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Camélia Beauchamp

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 15/10/2014
◖ Messages : 21
◖ Points : 205
◖ En ce moment :

MessageSujet: CHARLIE + never one whithout the other   Jeu 16 Oct - 14:19


Charlie & Camélia
    never one whithout the other

Les mains encore crispée sur le volant, Camélia prend une profonde inspiration avant de se décider à sortir de sa voiture. Et dire qu'en temps normal, elle adore ses moments. Elle adore être avec ses parents adoptifs, les seuls parents qu'elle avait eu en réalité. Mais maintenant, elle avait juste l'impression de devoir jongler avec deux vies différentes. Avec la vie de la Camélia d'avant, qui vivait tout simplement, tranquillement et celle de la Camélia de maintenant, qui apprenait la sorcellerie avec une tante débarquée subitement. C'était surtout de garder des secrets qui la tuait. Surtout avec les Cooper.  Depuis ce fameux soir où elle avait été choper à faire le mur, elle n'en avait plus pour eux. Bon sauf peut-être à propos de Charlie, elle avait souvent caché les sorties en pleine nuit de sa sœur de cœur. En même temps, le nom de Charlie était un peu tabou. Plus personne n'avait de nouvelles d'elle en ce moment. Elle manquait à Cam. Énormément. Et d'autant plus un jour comme celui-ci, où leur père d'adoption fêtait son anniversaire. Le paquet sous le bras, elle se dirigea vers la maison qui avait subit son adolescence. Et subir était le mot le plus appropriée, elle avait fait tellement de conneries ici. Avant de s'assagir. Après, elle avait attendu d'être plus vieille pour faire ses bêtises. Comme son mariage à Vegas. Non, il valait mieux ne pas penser à Clay non plus. Trop de choses accaparaient son esprit.

Ils n'étaient que trois à table, elle, Anna et Jason. L'absence de Charlie se faisait que d'autant plus ressentir. Cami avait pris place face à la fenêtre, qui donnait sur le jardin. Comme quand elle vivait ici. Cela avait été toujours sa place à table. Et tout juste à côté, Charlie. Elle en revenait toujours à elle, c'était pas croyable. Il fallait qu'elle se ressaisisse. Et son sourire lui parut bien  pauvre quand ses parents se levèrent pour aller débarrasser la table. Elle laissa son regard se perdre sur l'extérieur, avant de sursauter subitement. Voilà qu'elle hallucinait. Elle pensait à Charlie, alors elle la voyait dans le jardin. N'importe quoi ! Pourtant, elle ne pouvait pas imaginer ça. Comment pourrait-elle imaginer une Charlie pareille. Si différente et si similaire à ses souvenirs. Elle se tourna derrière, en direction de la cuisine. Ses parents semblaient toujours occuper. Elle tourna de nouveau la tête vers la fenêtre, Charlie était toujours là. Elle ne réfléchit pas plus longtemps. Elle ne savait pas pourquoi elle était là, mais elle n'allait pas laisser passer sa chance. « Je sors quelques instants, j'ai un coup de fil à passer. » Cria-t-elle en direction du couple Cooper avant de sortir précipitamment. Mais le temps qu'elle arrive dehors, elle ne voyait déjà plus la rouquine qui lui manquait tant. « C'est pas vrai ! » Marmonna-t-elle. Elle s'avança vers la bordure du jardin, où une rangée d'arbre l'entourait. « Charlie ?! S'il te plait, laisses moi te voir ! » Elle ne savait même pas pourquoi elle y tenait tant. Avoir encore des secrets, risquait de la rendre folle, mais elle y tenait. Elle voulait voir sa sœur. Peut-être sans s'en rendre compte, cherchait-elle une personne vers qui se tourner, à qui se confier...

Finalement, il lui semblait qu'un éclair roux apparaissait au travers du feuillage. « Charlie ? » murmura t-elle doucement. Sans réfléchir, elle quitta l'allée bétonnée, enfonçant ses talons dans la terre. Elle adorait ses chaussures, mais elle aimait davantage sa petite sœur. Elle était prête à bousiller toutes ses chaussures préférés si c'était pour passer une peu de temps avec elle.

_________________
    I put a spell on you and now you're mine. You can't stop the things I do. I ain't lyin'. I put a spell on you and now you're gone. My whammy fell on you and it was strong.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Charlie Bradbury

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 27/09/2014
◖ Messages : 35
◖ Points : 253

MessageSujet: Re: CHARLIE + never one whithout the other   Sam 18 Oct - 21:46

Cami & Charlie
never one whithout the other
Par moment, Charlene repense à son passé. On a tous des moments de nostalgie, où on voudrait juste redevenir gamins et oublier ces affreux moments qu’on passe à l’âge adulte, à se dire qu’on ne peut pas revenir en arrière. Si la demoiselle évite constamment de revenir à son enfance dans ses souvenirs histoire de rester stable mentalement, vu le traumatisme que se trouve être son enfance ; en revanche, il est très fréquent que la jolie rousse se mette à penser à sa vie récente. Être ballotée de famille d’accueil en famille d’accueil n’est pas un souvenir très plaisant, mais elle a fini par arriver chez les Cooper. Les Cooper, une famille géniale, ceux qui lui ont permis de s’épanouir, d’être heureuse, avant qu’elle ne disparaisse à nouveau dans la nature après son aventure avec les Winchester. Cette famille lui manque, sa sœur adoptive, Camélia, lui manque également. C’est une des rares fois pour ne pas dire la seule fois où elle s’est enfin sentie à sa place et on lui a enlevé ça aussi.

Elle ne peut pas dire qu’elle voudrait oublier. Non, ce n’est pas vrai, vraiment, ce serait un énorme mensonge. Elle veut se rappeler de chacune des soirées en famille qu’elle a pu passer aux côtés des Cooper et de sa sœur adoptive, et c’est pour ce motif, sûrement, que ce jour là, ses pensées sont à sa famille adoptive. Ses parents qu’elle aimait tant occupent ses pensées et l’empêchent de se concentrer sur son travail. C’est pour ce motif qu’elle décide de se faire porter pâle ce jour là. Car ce jour là est un jour bien spécial pour la famille Cooper et la rouquine ne le sait que trop bien. En effet, il se trouve que c’est l’anniversaire de leur père adoptif, à Camélia et elle. Machinalement, Bradbury se rend donc à sa voiture.

Elle conduit nerveusement, sans même savoir où elle se rend. Les coups de volants se font automatiquement alors que la demoiselle est encore et toujours plongée dans ses pensées. Elle se remémore chacun des souvenirs qu’elle a vécus au côté de cette fantastique famille. Elle se gare dans la rue voisine de celle qui a abrité les meilleures années de sa vie et va à pied jusqu’à la maison. Elle sourit en s’imaginant à l’intérieur avec sa famille adoptive. Son père qui souffle les bougies du gâteau que sa mère s’est tant donné de mal à préparer, Cami qui prend les photos pour se remémorer chacun de ces fantastiques moments. Elle a un sourire nostalgique et alors qu’elle est entrée seule dans el jardin, elle ne remarque pas le regard de sa sœur, porté sur l’extérieur. Ce n’est que quand elle entend le bruit de la porte qu’elle reprend ses esprits et se cache derrière un bosquet d’arbres. Charlie ?! S'il te plait, laisses moi te voir ! La demoiselle serre les dents. Non, elle ne doit plus voir son ancienne famille. C’est trop risqué. Elle n’aurait même jamais dû venir ici. Charlie ? C’est après de longues minutes d’hésitation que Charlie se redresse, se mettant à découvert de sa sœur adoptive mais en se cachant de la fenêtre. Camélia, parles pas trop fort s’il te plaît… Je suis pas censée être là… Finalement, elle se rapproche de sa sœur et lui saute presque dans les bras, bien trop contente de pouvoir la voir. Tu m’as trop manqué… Elle dit avec un petit sourire.

_________________
we are young + I'm holding on for dear life, won't look down, won't open my eyes. Keep my glass full until morning light, 'cause I'm just holding on for tonight. Help me, I'm holding on for dear life, won't look down, won't open my eyes. Keep my glass full until morning light, 'cause I'm just holding on for tonight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Camélia Beauchamp

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 15/10/2014
◖ Messages : 21
◖ Points : 205
◖ En ce moment :

MessageSujet: Re: CHARLIE + never one whithout the other   Dim 19 Oct - 18:45


Charlie & Camélia
    never one whithout the other

Des familles d’accueil, Cam en avait connu des tas. Sa chaussure de bébé pouvait en attester, son fond était entièrement devenu un suite de nom. Une liste qui se terminait par les Cooper. Ils étaient les seuls qu'elle avait considéré comme sa famille à elle, qu'elle considérait comme des parents. Et si la première année qu'elle avait passée auprès d'eux, elle avait été seule, quand Charlie était arrivé dans leurs vies, elle l'avait vite accueillie comme une sœur. Cela n'avait pas été très difficile. Avec les Cooper elle avait réappris à aimer et à donner de l'affection. Charlie avait tout simplement pu profiter de ce réapprentissage. Mais qui aurait pu croire qu'une fois qu'elle aimait, c'était pour toujours. Elle s'était longtemps cru rancunière, après tout, elle en voulait encore à chaque famille qui l'avait repoussée, encore et encore. Mais les gens qu'elle aimait, elle était tout simplement incapable de leur en vouloir. C'était valable pour Charlie -et même cet idiot de Clay qui n'a jamais fait enregistrée leur divorce-. Et quand elle est dans la maison qu'elle a partagée avec la rouquine, toutes ses pensées sont tournés vers elle. Quand elle la voit dans le jardin, elle croit d'abord à un mirage, une hallucination. Sûrement causée par toutes ses heures de pratiques de la magie. Il devait bien y avoir des effets secondaires, dans tout les films il y en a... Mais non, elle le sent, Charlie est vraiment là. Il ne lui faut pas longtemps pour quitter la maison et se précipiter vers sa sœur. Mais Charlie a déjà disparue de son champ de vision. Il semble à Camélia avoir un un éclair roux au travers des feuillages, reconnaissant la les cheveux de la jeune femme, elle s'avance et tente de l'appeler.

Elle attendait là, une réponse. Elle pense un instant à utiliser un petit sort, une légère formule magique pour accroître sa vue et tenter de repérer Charlie. Elle n'a jamais utilisé ses pouvoirs en dehors de ses entraînements avec sa tante et l'idée de le faire, toute seule, la terrifie quelques peu. Elle attendait donc en se demandant quel était la meilleure marche à suivre, rentrer finir de fêter l'anniversaire de son père de cœur, tenter un sort ou rester là et prendre racine dans le sol. Ses chaussures le faisait déjà. « Camélia, parles pas trop fort s’il te plaît… Je suis pas censée être là… » Cami la regarde s'approcher avec stupéfaction. Elle n'y croyait plus. Charlie semblait vouloir s'éloigner d'eux à tout prix et sa réponse lui fait penser que c'est certainement le cas en réalité. Mais pour le moment, elle s'en fiche, elle est juste heureuse de la voir. Et quand la rouquine la prend dans ses bras, elle ne peut que lui rendre son étreinte avec d'autant plus de force. Mais elle n'esquisse pas un mot. Elle ne sait trop le pouvoir des paroles maintenant qu'elle sait être une sorcière, et elle a bien trop peur de voir Charlie disparaître encore. « Tu m’as trop manqué… » Mais là, elle ne peut pas rester sans rien dire. « Tu m'as manqué aussi, Char' » C'est presque d’instinct qu'elle utilise ce surnom qu'elle lui avait donné voilà bien des années. Elle ne l'avait pas prononcé depuis un moment et l'entendre de nouveau dans sa bouche lui fait finalement un bien fou. Elle inspire profondément, respirant le shampoing de Charlie. L'odeur n'est plus la même qu'avant, mais elle s'en fiche. Elle s'écarte finalement d'elle, avant d'entourer le visage de sa sœur de ses deux mains et de plantés son regard dans le sien. « Tu vas bien ? » Elle se doutait bien qu'elle n'allait pas lui raconter tout ce qui lui était arrivée, mais tout ce qu'elle voulait savoir c'était si au moins elle allait bien. Si elle mangeait à sa faim, si elle ne se sentait pas trop seule. Camélia avait eu beau devenir une grande sœur tard, elle avait vite appris à s'en faire pour Charlie. Et même maintenant qu'elles étaient adultes, c'était plus fort qu'elle.

_________________
    I put a spell on you and now you're mine. You can't stop the things I do. I ain't lyin'. I put a spell on you and now you're gone. My whammy fell on you and it was strong.
Revenir en haut Aller en bas

ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CHARLIE + never one whithout the other   

Revenir en haut Aller en bas
 

CHARLIE + never one whithout the other

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Progression avec coach Charlie
» Champagne Charlie ou Remington, futur étalon aux Gypsy des Prés Secs
» Charlie ---) Covoiturage rennes-roscoff pour le WE trail
» Charlie ---) entrainement le mardi à l'heure du déjeuner
» Charlie Adam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Bells :: HELL'S GATES :: Zone Ouest : Las Vegas; Nevada :: Housing-