AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Spirit in the night l ft Joshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Kathleen Lawrence

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 29/09/2014
◖ Messages : 25
◖ Points : 299

MessageSujet: Spirit in the night l ft Joshua   Jeu 2 Oct - 1:29



spirit in the night


***


Magnolia, Arkansas.

C'est toujours la même histoire. Les heures passées à éplucher les articles glauques de faits divers, l'intuition suscitée par quelques détails, les kilomètres avalées, les motels miteux, les cheeseburgers entourés d'aluminium, l'attente, les fausses identités, les mensonges. Aucun métier n'est totalement épargné par la routine. Toutefois, lorsqu'on est chasseur, se laisser anesthésier par les habitudes peut vous coûter la vie.

L'affaire qui m'occupait actuellement se déroulait à quelques centaines de kilomètres de Dallas, à peine. L'affaire de trois heures de route en trichant légèrement sur les limitations de vitesse. J'avais quitté le bunker des Ewing quelques heures après le crépuscule, laissant en guise d'au revoir un post-it fluo sur le réfrigérateur indiquant ma ville de destination. "Magnolia, AR. Je reviens vite, gardez-moi une bière au frais. Kat'".

J'avais préféré filer à l'anglaise afin d'éviter d'avoir affaire à mes co-brigadiers qui auraient probablement insisté pour être de la partie. Or, cette nuit, j'avais décidé de la jouer solo. Etre une femme dans cet univers imbibé de testostérone était loin d'être évident. Par nature, j'étais considérée comme faible. En conséquence, les hommes avaient instinctivement tendance à me surprotéger et mes compétences étaient sans cesse remises en question, plus ou moins consciemment et explicitement. Cet état de fait m'agaçait au plus au point. Ainsi, je tenais farouchement à mon indépendance. J'avais besoin de me prouver régulièrement que j'étais toujours capable de me débrouiller seule et je voulais que les autres en soient conscients, Josh en particulier. Tout irait bien.

Le cas n'était a priori pas si complexe. Depuis quatre jours, une étrange vague de suicides secouait la maison de retraite de la ville. A l'aube, chaque matin, un résident était retrouvé pendu dans sa chambre. Je pariais sur un esprit vengeur et je n'avais désormais plus beaucoup de temps avant qu'un nouveau drame ne se produise. J'étais bien consciente qu'il était fort dangereux de se jeter dans la gueule du loup sans aucune information concernant l'entité en question mais si je n'intervenais pas, fort était à parier que la rubrique nécrologique du journal de la semaine s'allongerait encore d'un nom.

Il était presque quatre heures du matin quand je m'engouffrai dans l'établissement à travers une porte dérobée menant au sous-sol, probablement mal fermée par un employé dissipé. Je tenais mon arme d'une main et mon détecteur EMF de l'autre. Aux aguets, je progressais doucement le long d'un long couloir donnant accès à plusieurs branches plus étroites. Des tuyaux et des fils électriques couraient sur le plafond. La discrète lumière froide émanant du néon indiquant la sortie de secours éclairait à peine les lieux. Le décor était terriblement sinistre. Un léger frisson me parcourut furtivement l'échine. Les esprits étaient probablement les seules entités qui parvenaient encore à réellement m'effrayer de par leur essence même. Il fallait que je focalise mon attention sur mon boulot. Je m'apprêtais à mettre mon détecteur EMF en route lorsqu'un bruit sourd me figea sur place.



***





_________________



the beauty of you, gives me my fortitude
stronger than any dark cloud, screaming out loud, hey, hey
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Joshua Calloway

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 28/09/2014
◖ Messages : 62
◖ Points : 372

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Jeu 2 Oct - 11:07

Cela faisait quelques temps déjà qu'il avait rejoint la brigade et finalement ce n'était pas si mal. Pour une fois, il n'était pas seul, bien sur, il avait changé quelques habitudes, mais ça lui convenait. De plus, il pouvait garder un œil sur Kathleen. Bah quoi ? Il était protecteur avec elle, pourtant c'est la seule chasseuse avec qui il l'était. Il savait bien ce qu'il ressentait pour la jeune femme, mais c'était hors de question de tenter quelque chose, il n'avait pas envie de la perdre. Il avait feuilleté les journaux, s'était renseigné sur internet pour voir s'il n'y avait pas une affaire pour lui. Un article attira son attention, des histoires de mort à la maison retraite, ça aurait pu être banal, mais non, il y avait quelque chose la dessous. C'était peut être une affaire de fantôme, il fallait qu'il aille vérifier. C'est alors qu'il vit un mot sur la table, quand il vit le nom de l'endroit, il comprit qu'il n'était pas le seul intéressé par cette affaire, car Kathleen l'était aussi. Évidemment, elle n'avait pas jugé utile de demander de l'aide, ah les femmes. Oui il était inquiet et ne perdit pas de temps, logiquement ce devrait être la même affaire, vu que c'était la seule chose étrange qu'il y avait eu dans le coin. Heureusement il avait toujours son arsenal dans le coffre de la voiture, ça évitait de tout préparer et de perdre du temps. Il roulait drôlement vite, mais il n'avait pas le choix, il devait absolument retrouver son amie, c'était dangereux, elle pouvait se faire tuer. C'était une bonne chasseuse, mais c'était une affaire dangereuse, en faite comme n'importe quelle affaire impliquant une créature surnaturel. Si ça se trouve, elle n'allait pas apprécié qu'il soit venu, mais dans le pire des cas, il trouverait une excuse. Le jeune homme arriva enfin dans la ville en question, maintenant, il fallait trouver la maison de retraite qu'il ne tarda pas à apercevoir. Il alla se garer dans un coin et prit un fusil contenant des cartouches de sel, en espérant que ça lui servirait, car même si ça ressemblait à un esprit, il pouvait très bien se tromper. Enfin le plus important c'était de retrouver Kathleen qu'il vit, il ne s'était pas trompé, elle enquêtait bien sur cette affaire. Bon il aurait pu arriver plus discrètement, mais bon. « Pourquoi tu ne demandes pas à quelqu'un de venir t'aider. » Même pas de bonjour, mais bon, il n'aimait pas qu'elle se mette en danger comme ça. « Tu tiens à te faire tuer ou quoi ? » On pouvait lire l'inquiétude sur le visage de Joshua, il aurait pu être plus gentil, mais il n'avait pas pu s'en empêcher.

_________________
Joshua et Kathleen

.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Kathleen Lawrence

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 29/09/2014
◖ Messages : 25
◖ Points : 299

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Ven 3 Oct - 1:04



spirit in the night


***



Je levai promptement le regard vers la lumière. Cette dernière ne grésillait pas, c'était plutôt bon signe. J'allumai rapidement le détecteur qui ne détecta aucune activité suspecte. Je lâchai alors un discret soupir de soulagement. Je préférais prendre mes marques dans ce lieu sordide avant d'affronter le probable esprit. Ce bruit venait tout de même de quelque part, peut-être d'un membre du personnel voire d'un résident dément égaré. Je glissai rapidement mon arme à l'arrière de mon jean et mon détecteur dans mon sac afin de les dissimuler, gardant toutefois ma main crispée sur la poignée de mon pistolet.

Je tentais d'élaborer un mensonge crédible pour justifier ma présence en ces lieux dans l'éventualité d'une confrontation lorsqu'une silhouette masculine sortit de la pénombre. Joshua. Il me fallut à peine une fraction de seconde pour le reconnaître. Ses yeux noisette parvenaient étrangement à briller dans l'obscurité. Je me détendis aussitôt, ramenant mon bras le long de mon corps. Était-ce une coïncidence? M'avait-il suivi? Il semblait préoccupé. Sa voix résonna entre les murs du sous-sol. « Pourquoi tu ne demandes pas à quelqu'un de venir t'aider. Tu tiens à te faire tuer ou quoi ? » Je fis quelques pas vers lui. L'inquiétude se lisait sur son visage. Je fronçai les sourcils tout en esquissant un discret sourire. « Josh... »

Je parvenais difficilement à réagir clairement à cette intrusion, mes sentiments immédiats étaient mitigés. La gamine qui avait peur des fantômes était soulagée qu'il ne s'agisse pas d'un esprit vengeur, la chasseuse à l'orgueil blessé était agacée qu'on vienne encore marcher sur ses plates bandes, quant à la femme... La femme ne pouvait s'empêcher de vibrer au son de cette voix, de chercher le contact de cette peau, d'être agréablement troublée par cette simple présence. J'hésitais à lui demander ouvertement s'il m'avait suivie, probablement n'avais-je pas envie de connaître la réponse. La question me taraudait tout de même. Je m'approchais encore davantage jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'une cinquantaine de centimètres entre nous et relevai le menton vers lui tout en affichant un sourire en coin. « Ce n'est pas bien de suivre les jeunes femmes la nuit Monsieur Calloway ! »

J'avais préféré partir sur le terrain de l'humour. Je n'avais en aucun cas envie de susciter un quelconque conflit, ce n'était ni le moment, ni le lieu. Toutefois, je ne pouvais m'empêcher d'être légèrement contrariée par sa présence. Le fait qu'il semble douter de ma capacité à rester en vie sans son assistance me blessait quelque peu même si je savais que cette attitude découlait plus de l'attachement qu'il pouvait avoir envers moi que d'une réflexion rationnelle. Mon visage se rembrunit et mon sourire disparut. « Tu n'étais pas obligé de venir... je suis une grande fille tu sais. »



***





_________________



the beauty of you, gives me my fortitude
stronger than any dark cloud, screaming out loud, hey, hey
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Joshua Calloway

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 28/09/2014
◖ Messages : 62
◖ Points : 372

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Ven 3 Oct - 18:00

On dirait presque un grand frère qui doit surveiller sa petite sœur, bien sur, il ne la considérait pas comme une sœur, ce serait plutôt un autre genre d'amour. Il était content de la voir, mais il n'aimait pas la voir partir à la chasse comme ça. Oui c'était une chasseuse, mais il n'était pas rassuré en même temps, c'est pas marrant d'être amoureux d'une femme qui risque sa vie aussi souvent. De toute façon, il mettrait ses sentiments de côtés, il ne pouvait pas fuir son destin, il a commencé chasseur et il finirait comme ça. Si ça se trouve, il se ferait tuer avant ses quarante ans, il faut dire qu'avec ce boulot, l'espérance de vie était peu élevé. La jeune femme s'approcha de lui, parfois, c'était dur de se retenir de ne pas l'embrasser, c'était un homme après tout, normal qu'il ait du mal à se retenir avec la personne qui lui plaît. « Qui te dit que je te suivais ? » C'est vrai qu'elle était perspicace, mais la suivre n'était qu'une partie de la vérité, de toute façon, il avait décidé de s'occuper de cette affaire, même s'il était partit directement après avoir vu le mot qu'avait laissé Kathleen. « Je ne suis pas venu que pour toi, j'avais aussi entendu parler de ces histoires, je fais mon boulot de chasseur. » Il n'était pas du genre à ignorer une chasse quand il se rendait compte qu'un esprit, un démon ou une autre créature surnaturelle était responsable de quelque chose. « Bon puisqu'on est là, on va devoir faire équipe, que tu le veuille ou non. » Soudain l'air semblait se rafraîchir, c'était bizarre puisque c'était venu d'un seul coup. De plus les lumières commençaient à clignoter, il était prêt à tirer si besoin. « Prépare toi, on risque d'être attaqué d'un moment ou un autre. » Vu qu'il chassait depuis qu'il était adolescent, il savait reconnaître les signes, d'ailleurs n'importe quel chasseur bien entraîner les connaissait aussi. Le pire c'est qu'en présence de Kathleen, il avait du mal à rester concentré sur sa chasse et c'était un réel problème. Sans qu'il s'y attende il se retrouva propulsé contre le mur et ça faisait mal, bien sur ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait, mais quand même. « Va-t'en Kat, c'est trop dangereux ! » C'était un réflexe de lui dire ça, mais cet esprit avait l'air d'être assez violent. Il se releva avec difficultés et regarda ou était ce fantôme, il n'était nul part, c'est pas possible.

_________________
Joshua et Kathleen

.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Kathleen Lawrence

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 29/09/2014
◖ Messages : 25
◖ Points : 299

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Sam 4 Oct - 0:41



spirit in the night


***




« Qui te dit que je te suivais ? Je ne suis pas venu que pour toi, j'avais aussi entendu parler de ces histoires, je fais mon boulot de chasseur. » J'esquissai un discret sourire. J'étais presque amusée. Bien évidemment, je savais qu'il n'avait pas atterri ici uniquement pour mes beaux yeux, il avait probablement remonté la même piste que moi. Toutefois, je n'étais pas dupe et la façon logorrhéique dont il tentait de se justifier ne faisait que me conforter dans l'idée que la situation le mettait quelque peu mal à l'aise. Je préférais ne rien répondre, la situation étant déjà parfaitement éloquente à mes yeux.

« Bon puisqu'on est là, on va devoir faire équipe, que tu le veuilles ou non. » J'arquai mes sourcils. Josh semblait quelque peu ronchon, cela m'agaçait. Je n'avais jamais dit que je ne souhaitais pas collaborer avec lui. Au contraire, je ne perdais jamais une occasion de passer du temps à ses côtés. Ma fierté avait simplement été plus forte ce soir là. Alors que je m'apprêtais à ouvrir la bouche pour lui répondre, un frisson glacial me parcourut et la lumière se mit à grésiller. Nous savions tous deux ce que cela signifiait. Je remis ma main autour de la poignée de mon arme et me figeai, aux aguets.  « Prépare toi, on risque d'être attaqué d'un moment ou un autre. » Je hochai la tête pour lui signifier que j'avais compris. Je me demandais pourquoi il avait jugé utile de me prévenir ainsi, je n'en étais pas à mon premier fantôme. En huit ans, j'en avais vu d'autres et il le savait très bien. Un regard aurait suffi. Quoi qu'il en fut, je n'avais pas le loisir de m'attarder sur ces préoccupations.

J'eus à peine le temps de sortir mon pistolet de ma poche arrière que Josh se fit propulser à travers la pièce pour s'écraser lourdement contre un mur. Mon regard ne put s'empêcher de suivre sa trajectoire. Il ouvrit rapidement les yeux ce qui me rassura immédiatement. « Va-t'en Kat, c'est trop dangereux ! » J'étouffai un léger rire et dégainai mon plus beau sourire en sa direction. « Tu rêves ou quoi ? Les choses commencent tout juste à devenir intéressantes ! »

Je le quittai rapidement du regard pour balayer les alentours des yeux. La pièce semblait déserte, cet esprit avait l'air de vouloir jouer à cache-cache avec nous. J'avançai de quelques pas et me mis à interpeller la créature en haussant la voix. « Hey ! Fais pas le timide, montre-nous ta sale tête ! » Je voulais qu'il se dévoile afin de pouvoir lui tirer dessus ce qui nous permettrait de gagner un peu de temps pour rejoindre l'étage où dormaient les résidents et sécuriser les lieux jusqu'à l'aube. Ce charmant revenant semblant ne sévir que de nuit, nous aurions alors quelques heures pour déterminer son identité et brûler la matière qui le retenait sur terre. Certes, d'aucuns pourraient considérer ma stratégie comme complètement inconsciente, énerver un esprit vengeur étant rarement une bonne idée mais j'agissais ainsi intuitivement. Au cœur de l'action, 'avais tendance à me jeter dans la gueule du loup, ne me rendant compte du danger qu'a posteriori. Par ailleurs, je devais avouer que la présence de Joshua pour couvrir mes arrières me rassurait.

Ma tactique fut payante et la silhouette blafarde et émaciée du fantôme apparut à quelques mètres de moi. Je me mis aussitôt à tirer en sa direction mais l'esprit disparut avant que la balle dosée en sel ne puisse l'atteindre. Cette dernière échoua dans une armoire en métal. « Putain... » J'eus à peine le temps de me repositionner que le fantôme, qui avait probablement eu la bonne idée de réapparaître derrière moi, me fit goûter au même traitement que Josh. Je sentis l'arrière de mon crâne heurter une surface dure puis tous mes sens semblèrent s'envelopper de coton. Je n'avais pas perdu connaissance mais j'étais bien sonnée. Je voyais double, voire triple, et complètement flou. Les sons semblaient étouffés. Je n'arrivais pas réellement à réaliser dans quelle position j'étais, par ailleurs je n'avais aucune idée d'où était mon arme. Quant à la douleur, elle parvenait à peine jusqu'à mon cerveau. Bref, j'avais l'impression qu'on m'avait administré une bonne dose de tranquillisants. « Descend-le, je vois plus rien ! » Je me mis à souffler doucement pour tenter de reprendre contact avec la réalité tout en espérant que Josh réussisse à dégommer cette saleté de fantôme avant qu'il ne s'en prenne à nouveau à lui.




***





_________________



the beauty of you, gives me my fortitude
stronger than any dark cloud, screaming out loud, hey, hey
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Joshua Calloway

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 28/09/2014
◖ Messages : 62
◖ Points : 372

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Sam 4 Oct - 18:08

Le jeune homme ne savait jamais vraiment comment agir avec Kathleen, cette femme était un sacré cas. Il avait la net impression qu'elle ne le croyait pas quand il disait qu'il ne la suivait pas, d'un côté, elle avait raison de douter, ils se connaissaient depuis un moment tous les deux. Il ne pouvait pas le nier, la jeune femme était loin d'être une idiote. Parfois, il pouvait se montrer dur avec elle, mais cela était du au faite qu'il tienne à elle et qu'il s'inquiète, il ne sait pas ce qu'il deviendrait si lui arrivait quelque chose. Pourquoi s'était il autant attaché à elle ? Peut être qu'elle lui rappelait Alana, non, elles étaient différentes, ça ne pouvait pas être ça. C'était comme ça, il n'y avait pas d'explication pour le moment. Ce n'était pas le moment de se poser des questions, ils étaient en pleine chasse. Joshua s'était rendu compte que l'esprit allait bientôt frappé et le pire c'est qu'il a trouvé le moyen de se faire attaquer sans avoir le temps de réagir. Bien sur son premier réflexe avait été de dire à Kathleen de partir, mais évidement cette femme n'en faisant qu'à sa tête, il se demandait quelques fois si elle avait conscience du danger. Il avait quand même réussi à se relever tout seul et à récupérer son fusil. « T'es folle ou quoi ce n'est pas un jeu. » Elle devait avoir un grain c'est pas possible, il avait l'impression que ça l'amusait. Cherchait elle à se faire tuer ou quoi ? Il ne la comprendrait jamais. Il s'était rapproché d'elle toujours en étant sur ses gardes au cas ou le fantôme attaquerait de nouveau, ce qui n'allait sûrement pas tarder. L'esprit se décida à faire son apparition, de toute évidence Kathleen fut plus rapide que lui pour tirer, mais il avait déjà disparu, c'était pas bon signe. Cette fois ce ne fut pas lui qui se retrouva projeter contre le mur, alors la Joshua sentit la colère et l'inquiétude l'envahir, il réussit à tirer sur le fantôme qui disparut, bon ça leur ferait gagner du temps au moins, ils avaient vu le visage de ce fantôme. Le chasseur se précipita ensuite vers la jeune femme et la souleva. « Tu te sens comment ? Il faut vite partir d'ici avant qu'il revienne. » Il tentait de se calmer, maintenant, il fallait découvrir l'identité de l'esprit et voir ce qui le rattachait à cette endroit. En attendant il l'emmena Kathleen à la voiture et se mit près d'elle. « Pourquoi tu prends autant de risque ? J'ai pas envie que tu te fasses tuer, j'ai besoin de toi. » Pour une fois qu'il disait ce qu'il ressentait, mais là, il eu peur, même si elle se débrouillait bien en tant que chasseuse.

_________________
Joshua et Kathleen

.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Kathleen Lawrence

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 29/09/2014
◖ Messages : 25
◖ Points : 299

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Lun 6 Oct - 3:02



spirit in the night


***

Un bruit sourd et étouffé atteignit mes oreilles, j'en déduisis que la balle de Josh venait très probablement de toucher l'esprit. Ma vision et mes idées étaient plus claires à présent, seul un violent mal de crâne me donnait l'impression que mon cerveau allait exploser. Mon coude et ma hanche gauches me lançaient également. J'avais toujours eu du mal à encaisser les coups. Cela ne m'empêchait pas d'aller au devant du danger mais les conséquences de mes petites aventures musclées étaient lourdes. Je vivais quotidiennement dans la douleur sans réellement parvenir à m'y habituer. Ce sujet était quelque peu tabou parmi les chasseurs, chacun gérait à sa manière. Pour ma part, du moment que j'étais capable de marcher, je faisais comme si de rien n'était.

Je relevai le menton et vis Josh se précipiter près de moi. Je m'accrochai à son bras pendant qu'il m'aidait à me relever. « Tu te sens comment ? Il faut vite partir d'ici avant qu'il revienne. » J'opinai rapidement du chef en affichant un rictus. « Ça va, je vais bien. » Je lançai plusieurs regards derrière moi alors que le brun m'entraînait à l'extérieur. Je n'avais pas envie de quitter les lieux, le ciel était toujours très sombre et les résidents n'étaient pas encore en sécurité. Toutefois, je sentais bien qu'il était inutile de négocier maintenant. J'étais cependant bien décidée à retourner à l'intérieur du bâtiment, plus tard. Nous arrivâmes à hauteur de la voiture. La fraîcheur de la nuit et le vent qui caressait mon visage me faisaient énormément de bien.

«  Pourquoi tu prends autant de risque ? J'ai pas envie que tu te fasses tuer, j'ai besoin de toi. » Joshua semblait sincèrement préoccupé. Un léger frisson me parcourut et mes yeux se mirent à chercher les siens. J'étais réellement touchée par ses mots. Je n'étais pas habituée à ce qu'il se confie à moi, d'autant plus pour tenir un tel discours. J'avais l'intuition qu'il tenait à moi et que notre lien dépassait la simple amitié mais à chaque fois que je tentais de me rapprocher davantage de lui, il me repoussait. Je tentais sans cesse de rationaliser ce que je vivais comme un rejet, de l'expliquer par des facteurs indépendants de nos sentiments car c'était pour moi la seule manière de faire vivre l'espoir que l'on puisse un jour vivre une idylle mais il m'arrivait de douter. Peut-être que je projetais mes propres sentiments sur lui, peut-être que je confondais ses intentions avec les miennes, peut-être que ma peur d'être blessée m'amenait à interpréter les signes d'une mauvaise manière, peut-être que l'espoir était illusoire. Peut-être qu'il ne m'avait pas suivie jusqu'ici, peut-être que je n'étais qu'une femme parmi les autres. Toutefois, ses paroles me poussaient à y croire, encore. J'attrapai sa main et plongeai mes yeux encore davantage dans les siens tout en esquissant un sourire à peine visible. « Josh... Je te laisserai pas, jamais. »

J'avais éludé sa question initiale, je le savais et lui aussi. Toutefois, qu'aurais-je pu lui dire? Comment tenir à sa propre vie quand on a le sentiment de ne pas la mériter? Comment avoir peur de la mort quand on ne se sent pas complètement vivant? Mes parents étaient partis, j'étais restée. Jamais je ne pourrais réparer cette injustice dont j'étais pourtant partie prenante. J'avais souvent l'impression que mon existence ces huit dernières années était une anomalie qui ne pouvait être contrebalancée que par les vies que je sauverais. Je savais pourtant que l'équilibre ne serait jamais atteint, que je ne serai jamais légitime, alors peut-être que je courtisais inconsciemment la mort en allant à ses devants, sous couvert de bravoure et d'altruisme. C'était probablement l'un de mes aspects les plus intimes, les plus obscurs. Je lâchai la main de Joshua et fis fuir mon regard vers quelques arbres avoisinants. « Je ferai attention, promis. »




***





_________________



the beauty of you, gives me my fortitude
stronger than any dark cloud, screaming out loud, hey, hey
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Joshua Calloway

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 28/09/2014
◖ Messages : 62
◖ Points : 372

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Lun 6 Oct - 20:34

Toujours à le contredire, Kathleen avait beau dire que ça allait, le jeune homme n'en était pas convaincu. Peut être qu'il se trompait, il n'écoutait que son inquiétude, normal quand une personne à qui ont tient a été blessé. « Tu vas bien ? Personne ne va bien avec ce genre de choc. » Il était mal placé pour dire ça, vu qu'il avait reçu le même genre de choc sauf que lui, il était plus costaud qu'elle, c'était un homme et en plus, il s'était relevé tout seul. Il avait fini par se confier à elle, son amie avait beau dire qu'elle ne le laisserait pas, quand on était chasseur, ce n'était pas une promesse à tenir. « Alana disait la même chose et elle s'est fait tuée. » Il n'évoquait pas souvent le nom de son ex petite amie, mais il avait du parler de cette histoire à Kathleen ou du moins vaguement. C'était encore douloureux de parler de son premier amour qu'il avait perdu à cause d'un démon. Évidemment, aujourd'hui celle qu'il aimait c'était Kathleen, ça ne servait à rien de se rattacher au passé, il avait décidé d'aller de l'avant. A quoi bon s'apitoyer sur son sort, cela n'aurait rien changer. « Faire attention n'est pas suffisant tu le sais très bien, même un chasseur expérimenté peut se faire tuer. » Personne n'était invincible, ils étaient juste des humains chassant les monstres. Comment la convaincre de ne pas se jeter dans la gueule du loup. C'est alors qu'il décida de faire comprendre ses sentiments, peut être que ça lui ferait entendre raison qui c'est. Il approcha son visage du sien et déposa un baiser sur ces lèvres, puis se retira. « Je ne laisserais jamais personne te faire du mal. » Il se demandait si l'embrasser avait été une bonne idée, mais tant pis c'était fait, il ne pouvait rien y changer. Dire qu'il avait décidé de garder ses sentiments pour lui, bon, il ne lui avait pas dit je t'aime, car ce n'était pas le bon moment. Pour cette fois, le chasseur avait écouté son cœur, plus que sa raison. « Laisse moi m'occuper de cet esprit. » Il avait l'impression que dire ça, ne changerait pas grand chose, mais bon qui ne tente rien n'a rien. Il avait déjà travaillé en duo, mais aujourd'hui, il voulait s'en occuper seul, va savoir pourquoi. Il commençait à devenir trop sentimental, c'était sûrement mauvais signe.

_________________
Joshua et Kathleen

.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Kathleen Lawrence

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 29/09/2014
◖ Messages : 25
◖ Points : 299

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Mar 7 Oct - 1:26



spirit in the night


***


A mesure que l'adrénaline se dissipait, je sentais le froid nous entourer dans la nuit noire. Cette conversation me mettait mal à l'aise mais vraisemblablement, Josh ne voulait pas lâcher le morceau. « Alana disait la même chose et elle s'est faite tuer. Faire attention n'est pas suffisant tu le sais très bien, même un chasseur expérimenté peut se faire tuer. » Je me mis à souffler doucement pour évacuer la tension qui commençait à s'installer. Il devait être réellement touché pour que le nom d'Alana surgisse dans la conversation. Je savais très peu de cette femme, excepté que l'évocation de son souvenir était l'une des seules choses capables de le bouleverser. Je ne savais comment rebondir, je me sentais quelque peu piégée. J'avais peur de paraître indélicate, inappropriée. Peur de lui faire du mal. « Je sais, mais je ne suis pas... »

Je remarquai soudainement que le visage de Joshua n'était plus qu'à quelques centimètres du mien. La seconde qui suivit me parut durer une éternité. Je sentais son souffle sur ma peau, je pouvais percevoir la chaleur de la sienne. Moins la distance entre deux corps est grande, plus l'attraction est forte. J'ignorais si j'allais pouvoir me retenir plus longtemps. Je sentis alors ses lèvres se poser sur les miennes. Je fermai les yeux tandis qu'un intense frisson m'électrisa de la tête aux pieds. J'avais attendu, rêvé, fantasmé ce moment depuis tellement longtemps. Pourtant, ce soir, il m'avait totalement prise au dépourvu. J'étais tétanisée. Il mit rapidement fin au baiser que j'aurais pourtant voulu voir se prolonger pour toujours. Je me contentais de fixer ses yeux noisette, sachant pertinemment qu'il pourrait lire l'intensité de mes sentiments à travers les miens.

« Je ne laisserais jamais personne te faire du mal. Laisse moi m'occuper de cet esprit. » Je détournai le regard et fis un pas en arrière alors qu'un léger rictus nerveux s'affichait sur mon visage. J'étais perdue. Que signifiait réellement ce baiser? Était-ce une déclaration d'amour? Etait-ce une manière de me déstabiliser pour que je m'efface de l'affaire? Tout était si obscur. Tout ce que je savais, c'était qu'il semblait avoir une peur viscérale qu'il m'arrive quelque chose. Toutefois, si c'était un symptôme, quelle en était la cause? Il tenait à moi, c'était évident, mais comment? Comme à la femme qu'il aime ou comme à une très bonne mais simple amie qu'il faut à tout prix protéger telle une petite sœur fragile, quitte à utiliser ses sentiments? Il avait mis fin à ce baiser tellement rapidement... J'avais l'impression que lui non plus n'était pas réellement fixé sur ses intentions. D'un autre côté, je savais que je réfléchissais trop. Je trouvais constamment de bonnes raisons de fuir lorsque la situation devenait trop intime. Cela faisait des mois et des mois que je tentais de me rapprocher de Josh et maintenant qu'une étape venait de se franchir, je paniquais.

Quoi qu'il en soit et quelle que soit l'intensité de mes sentiments, il m'était impossible de renoncer à qui j'étais, de me brider, de m'effacer pour un homme. Par ailleurs, des enjeux bien plus importants étaient à prendre en considération. Nous savions tous deux que fermer les portes de l'enfer n'allait pas être une promenade de santé. Nous allions probablement faire face à plus de dangers, de souffrances et d'horreurs que jamais. Or, nous étions dans la même brigade, censés combattre côte à côte comme des frères d'armes. Comment allait-il pouvoir traverser tout cela sans être distrait par la peur que je sois blessée voire pire s'il semblait si inquiet à l'idée que je combatte un simple fantôme? Si je faisais cette concession ce soir, il était évident que ce serait la première d'une longue liste. Je ne voulais pas entamer un renoncement qui me transformerait indubitablement en une personne que je n'étais pas. « Joshua, je suis une chasseuse. Mon boulot consiste à me mettre en danger et ce sera toujours le cas. On est censé former une équipe... si tu ne me fais pas confiance aujourd'hui sur une affaire aussi simple, qu'est-ce qu'il en sera quand les choses sérieuses commenceront? »




***





_________________



the beauty of you, gives me my fortitude
stronger than any dark cloud, screaming out loud, hey, hey
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Joshua Calloway

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 28/09/2014
◖ Messages : 62
◖ Points : 372

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Mar 7 Oct - 20:39

Ce n'était peut être pas une bonne idée, d'évoquer Alana, surtout devant Kathleen, mais c'était sortit tout seul. Il ne voulait pas lui donner l'impression deux comparés, elles étaient deux personnes différentes. On ne peut pas oublier le passé facilement, mais le présent est le plus important. Par la suite, il l'avait embrasser, évidemment c'était une preuve qu'il l'aimait, mais il avait trouvé le moyen de lui demander de le laisser s'occuper de cette esprit. Quel crétin, elle risquait de croire qu'il l'avait embrassé exprès pour la faire changer d'avis, ce qui n'était pas tout à fait vrai. Lui aussi devrait réfléchir avant d'agir, il était mal placé pour faire des leçons de morales. En l'écoutant parler, il se rendit compte qu'elle avait raison, et que lui avait tort. « Tu as raison, on est une équipe et on va s'en occuper ensemble. » Après tout, il n'agissait pas comme ça avec les autres chasseurs. « Il faut quand même que tu fasses attention, réfléchit avant d'agir. » D'un côté, il ne fallait pas réfléchir trop longtemps, sinon ça deviendrait dangereux pour eux. « Bon on a vu ce fantôme, la question est pourquoi est il ici ? Son corps est peut être enterré dans le coin. Je me souviens avoir lu un article sur une personne disparu et il ressemble étrangement à notre fantôme. » Oui, il aurait pu le dire avant, mais il faut dire qu'après avoir vu le fantôme, ils s'étaient fait attaqué, donc du coup, ils avaient du s'éloigner. « S'il est mort d'une mort violente, et qu'on ne l'a pas retrouvé, c'est peut être, car un pensionnaire de l'époque ou même plusieurs l'ont tué et ont ensuite planqué le corps quelque part. » A moins que l'esprit soit rattaché à un objet, tant de questions et si peu de temps devant eux. Heureusement que le jeune homme avait son fusil avec lui, car il du de nouveau tiré sur ce satané fantôme. « Il ne veut pas nous laisser continuer. » Sans blague ? Cela ne servait à rien de dire ça puisque c'était évident. « Faut qu'on entre dans le bâtiment. » Bien sur, il ne fallait pas se faire remarquer, de plus c'était fermé à clé, il fallait qu'ils accèdent à des vieux dossiers, peut être que ça les aideraient à en savoir plus. Bien sur, il du crocheter la serrure assez rapidement pour qu'ils entrent. «  Bon on commence à chercher ou ? » Si ça se trouve, il avait tout faux depuis le début, mais il essayait de comprendre ce qui se passait au moins.

_________________
Joshua et Kathleen

.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Kathleen Lawrence

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 29/09/2014
◖ Messages : 25
◖ Points : 299

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Mer 8 Oct - 23:21



spirit in the night


***


« Tu as raison, on est une équipe et on va s'en occuper ensemble. Il faut quand même que tu fasses attention, réfléchis avant d'agir. » J'esquissai un discret rictus. Il n'avait pas pu s'empêcher d'ajouter la dernière phrase. J'espérais qu'il pensait réellement ce qu'il me disait et que ce n'était pas juste une stratégie pour couper court à la conversation. Je savais cependant qu'il avait en partie raison, ses craintes étaient excessives mais en un sens fondées. Etre aussi négligente finirait par me tuer. Il fallait que j'apprenne à accorder de l'importance à ma propre vie, pour mes proches, pour la mission, si ce n'était pour moi. Toutefois, l'heure n'était pas aux longues introspections. Le terrain nous attendait. « Bon on a vu ce fantôme, la question est pourquoi est il ici ? Son corps est peut être enterré dans le coin. Je me souviens avoir lu un article sur une personne disparue et il ressemble étrangement à notre fantôme. S'il est mort d'une mort violente, et qu'on ne l'a pas retrouvé, c'est peut être, car un pensionnaire de l'époque ou même plusieurs l'ont tué et ont ensuite planqué le corps quelque part. » Le fait que le corps ait disparu me rendait quelque peu perplexe. Cela collait difficilement avec le modus operandi de notre cher fantôme qui poussait depuis le début les patients à s'ôter la vie. Il fallait que nous trouvions les chaînons manquants pour que l'histoire prenne sens. J'ouvris le coffre de la voiture pour récupérer une arme que je glissai dans mon jean puis nous nous mimes en marche vers le bâtiment.

« L'esprit pousse les résidents à se suicider. La mort de cette personne doit avoir un lien avec ça. Là où ça ne colle pas c'est que le corps semble avoir disparu si on en croit ton article. Qu'il s'agisse d'un meurtre déguisé en suicide ou bien d'un suicide réel, pourquoi cacher le corps et faire croire à une disparition ? A moins que quelqu'un ait intérêt à ce qu'on ne sache pas ce qui s'est réellement passé. » Les idées se bousculaient dans mon cerveau et je tentais tant bien que mal de les hiérarchiser. A ce stade de l'enquête, j'avais plusieurs hypothèses. Il pouvait très bien s'agir d'un vrai suicide. Dans ce cas, quelqu'un aurait pu se sentir responsable et chercher à masquer ce suicide en disparition, par déni ou pour qu'on évite de faire le lien entre les deux personnes. Il pouvait très bien s'agir d'une histoire de harcèlement, de secret soudainement dévoilé, de rupture brutale. Il était également possible que le directeur de la maison de retraite aie souhaité masquer un drame pour éviter de s'attirer une mauvaise publicité. Peut-être également ne s'agissait-il pas d'un esprit vengeur mais d'un esprit violent qui lui-même aurait poussé des résidents au suicide ou maquillé des meurtres en suicide avant de trouver la mort d'une façon ou d'une autre, pourquoi pas assassiné par la famille d'une de ses victimes. Quoi qu'il en soit, je ne pouvais pas continuer à hasarder dans le vide, j'avais besoin d'autres éléments, ne serait-ce que savoir s'il s'agissait du fantôme d'un vieux pensionnaire ou d'un membre du personnel. «... Ou que les suicides soient la réponse à une autre question. Dis-moi, dans ton...»

Alors que je m'apprêtais à demander davantage de détails, je fus interrompue par notre nouvel ami de l'au-delà qui fit sa seconde apparition. Je tentais de scruter son visage. Sa "fantomisation" l'avait bien amoché et j'avais du mal à trancher. Il pourrait tout aussi bien s'agir d'un jeune résident que d'un membre du personnel approchant l'âge de la retraite. L'action ne me permit pas de me perdre davantage dans mes pensées. Josh dégaina son fusil avant moi et dégomma la créature. « Il ne veut pas nous laisser continuer. Faut qu'on entre dans le bâtiment. » « C'est normal, on est tellement doué qu'il se sent menacé ! Vas-y, je te couvre. » Je tournai le dos à Joshua qui tentait de crocheter la serrure et balayai les alentours du regard, arme à la main. Le fantôme serait fort certainement hors d'état de nuire pendant quelques minutes mais prudence était mère de sûreté. Par ailleurs, d'autres dangers pouvaient très bien nous surprendre. Par chance la serrure ne tarda pas à céder. Sur la pointe des pieds, nous accédâmes alors à l'intérieur du bâtiment. Les couloirs étaient plongés dans l'obscurité, les quelques soignants de garde devaient probablement dormir à poings fermés allongés sur des fauteuils dans le poste de soin.

« Bon on commence à chercher où? » Je regardai autour de moi. Je pouvais à peine distinguer les lettres sur les portes dans la pénombre. Mes yeux restèrent fixés quelques secondes sur l'une d'entres elles. J'attrapai la main de Josh puis murmurai afin d'éviter d'attirer l'attention sur nous. « Là où il y a le plus de bordel, le secrétariat ! » Je l'entraînai alors doucement vers notre destination. Les secrétariats étaient de véritables mines d'or, notamment dans ces petites structures. J'ouvrai délicatement la porte et nous nous engouffrâmes dans la pièce qui débordait d'étagères, d'enveloppes, de dossiers et de papiers en tout genre. « Tu te rappelles de quand date la disparition ? Et si l'homme en question était un patient ou un membre du personnel ? » Il nous fallait ces informations pour affiner nos recherches, fouiller au hasard dans cette pile de documents nous prendrait des semaines. Tout en parlant, j'avais sorti mon détecteur EMF de mon sac, l'avais mis en marche puis posé sur le bureau, espérant que cette petite alarme à esprits fonctionne avec une portée assez importante. Ce serait tout de même fort fâcheux que le revenant passe à l'action à quelques mètres de là sans que nous ne nous en rendions compte. Attendant la réponse de Josh, je me tournai vers lui. J'avais du mal à ne pas penser au baiser que nous avions échangé quelques minutes plus tôt, j'étais encore troublée. Je tenais à en reparler avec lui. Plus tard.




***





_________________



the beauty of you, gives me my fortitude
stronger than any dark cloud, screaming out loud, hey, hey
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Joshua Calloway

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 28/09/2014
◖ Messages : 62
◖ Points : 372

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Ven 10 Oct - 20:00

« C'est vrai que cet histoire de corps disparu est étrange, mais si le fantôme rode dans le coin, c'est qu'il y a une raison. » A moins qu'il soit mort autre part et que son esprit soit rattaché à un objet quelconque, ce n'était pas impossible et ce ne serait pas la première fois. Si c'était le cas, il fallait aussi savoir à quel objet il pouvait se rattacher. Tant d'hypothèses, mais laquelle était bonne, du mois moi si une était bonne, car il pouvait être complètement à côté de la plaque aussi. Une chose était sur, ça devait être une mort violente, un meurtre ou un suicide, mais si c'était un suicide, pourquoi, on a jamais retrouvé le corps ? Cette histoire n'était pas claire, comme la plupart des affaires surnaturels d'ailleurs. Sa partenaire avait commencé à lui poser une question, mais c'est à ce moment là que le fantôme refit surface, heureusement que Joshua avait encore des réflexe et lui tira dessus. Il fallait quand même qu'ils se dépêchent, car plus, ils s'approcheraient de la vérité et plus ça deviendrait dangereux. Pendant qu'il crochetait la serrure, la jeune femme le couvrait, ça ne devrait pas être le contraire plutôt ? Enfin, il ne préférait pas faire la remarque, il ne tenait pas à énerver Kathleen, ce n'était vraiment pas le moment. Bon il avait réussi à ouvrir assez facilement et la jeune femme lui suggéra le secrétariat. C'était une bonne idée et c'était logique, c'était l'endroit, ou ils allaient pouvoir accéder à des documents qui pourrait les aider. «  D'après ce que j'ai lu, il a disparu, il y a une vingtaine d'année et c'était un membre du personnel. » Par contre, il ne se souvenait pas de la date exacte. « Si le corps est ici, je ne vois pas pourquoi personne ne l'aurait découvert. » A moins qu'il y ai une pièce caché, il fouilla dans les dossiers et trouva le nom qu'il cherchait. « Regarde c'est lui. » En effet, on pouvait le reconnaître sur la photo. Il y avait bien sur l'article sur sa disparition, mais ça il l'avait déjà lu, il se mit à lire ce qu'il y avait d'écrit, mais il tomba aussi sur un autre article. « Apparemment, il y avait déjà des suicides quand il était vivant, donc si ça continu aujourd'hui, peut être que c'est parce qu'il était mêlé à ces morts. » Mais pourquoi tuer des patients, il devait y avoir une raison. « Qu'est ce qui reliait les victimes qui se sont suicidés ? » Peut être qu'elle avait une idée. « On devrait chercher les dossiers des dernières victimes. » Heureusement, il se souvenait quelques noms, il y avait beaucoup de dossiers et ce n'était pas facile à chercher, mais il en trouva et c'est en les lisant qu'il comprit pourquoi ces gens étaient choisi. « Les personnes suicidés avaient toutes un point commun, elles souffraient tous d'un mal et elles seraient mortes bientôt. Je pense qu'il les tuait pour abréger leur souffrance. » Du moins, c'était le seul point commun qu'il avait trouvé.

_________________
Joshua et Kathleen

.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Kathleen Lawrence

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 29/09/2014
◖ Messages : 25
◖ Points : 299

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Jeu 16 Oct - 23:36



spirit in the night


***


Nous fouillions tous deux parmi les dossiers poussiéreux qui s'entassaient dans le secrétariat. Par chance, il s'agissait d'une petite institution qui hébergeait une vingtaine de résidents tout au plus. Il n'y avait que peu de paperasse à éplucher.  « D'après ce que j'ai lu, il a disparu, il y a une vingtaine d'année et c'était un membre du personnel. Si le corps est ici, je ne vois pas pourquoi personne ne l'aurait découvert. » Je fronçai les sourcils. C'était assez logique, à moins que le corps ait été enterré au fond du jardin. Le cadavre pouvait très bien être n'importe où. Notre fantôme avait travaillé sur les lieux des funestes événements, c'était assez fort pour le lier à cette maison de retraite. Il fallait poursuivre nos investigations plus loin pour avoir une idée d'où se trouvaient les os à crâmer.

« Regarde c'est lui. » Je m'assis sur le bureau en m'aidant de mes deux paumes puis jetai un œil sur la photographie en noir et blanc. Il s'agissait d'un homme d'âge moyen au visage plutôt agréable à qui l'on confierait volontiers ses parents. Un gendre idéal avec quelques années en plus, en quelque sorte. Je me saisis ensuite de l'article mentionné par Joshua. J'y appris entre autre que l'homme nommé William Lancaster était infirmier et qu'il avait disparu à l'âge de 42 ans. « Apparemment, il y avait déjà des suicides quand il était vivant, donc si ça continue aujourd'hui, peut être que c'est parce qu'il était mêlé à ces morts. » Je hochai doucement la tête tout en poursuivant ma réflexion. Peut-être qu'il s'agissait d'un sociopathe amateur de personnes âgées qui camouflait ses meurtres en suicides. Qui sait, peut-être qu'après plusieurs mois de bons et loyaux services, il était parvenu à se faire une place de choix parmi les héritiers de ses victimes. Quelqu'un aurait pu découvrir son petit manège et le descendre, par rage ou dépit, et notre cher Will aurait pu décider de poursuivre son oeuvre post mortem.

« Qu'est ce qui reliait les victimes qui se sont suicidés. On devrait chercher les dossiers des dernières victimes. » J'opinai à nouveau du chef puis saisis un dossier. Je tournai soudainement la tête pour dissimuler mon visage aux yeux de Josh puis grimaçai. Un petit pic douloureux venait de me traverser, contrecoup de ma lourde chute. Je soufflai doucement, me persuadant que ce n'était qu'une question de secondes avant que ce désagrément ne passe. Par chance, Josh était trop absorbé par sa lecture pour se rendre compte de quoi que ce soit. Alors que ma douleur s'effaçait doucement, sa voix résonna dans ma tête. « Les personnes suicidées avaient toutes un point commun, elles souffraient tous d'un mal et elles seraient mortes bientôt. Je pense qu'il les tuait pour abréger leur souffrance. » J'esquissai un sourire. L'esprit me paraissait immédiatement bien plus sympathique.

« Un gentil fantôme euthanasieur... Pourquoi pas, c'est assez logique. Si c'était déjà le cas avant sa mort, j'imagine que les pratiques de notre cher infirmier ne faisaient pas l'unanimité. Un proche d'un des défunts aurait pu découvrir le pot aux roses et se venger. » Je m'évadai quelques secondes dans mes songes puis sautai brusquement du bureau pour disparaître dans une petite salle attenante à travers une porte en bois sombre. Il s'agissait des archives. De nombreuses boîtes rangées par années contenaient les dossiers des anciens résidents. J'étais impressionnée par l'ordre qui régnait dans cette pièce, le ou la secrétaire devait être un grand maniaque. Après avoir fouillé quelques instants, je me saisis d'une pochette jaunâtre puis regagnai le secrétariat. « Rose Elizabeth O'Connor, patiente souffrant d'une sclérose en plaque, morte le 19 avril 1995 à l'âge de 75 ans soit... trois jours avant la disparition de ce bon vieux Will. »

Il n'y avait pas de détails concernant la cause du décès de la patiente dans le dossier comme souvent lors de morts suspectes. Une enquête avait probablement été ouverte. Pour en savoir davantage, il nous faudrait aller traîner du côté des affaires classées. La piste me semblait exploitable, une belle journée de travail nous attendait. Après avoir glissé le dossier dans mon sac, je m'approchai de Josh et lui attrapai le bras. « Je crois qu'on devrait retourner dans le couloir... au cas où. » Il me semblait que nous avions récolté assez d'informations. La priorité à présent était d'assurer la sécurité des résidents jusqu'à la fin de la nuit. Nous serions bien plus à même de percevoir le moindre bruit hors de cette pièce. Fort heureusement, le soleil n'allait pas tarder à se lever. Je tendis le bras pour récupérer mon détecteur EMF qui ne s'agitait toujours pas puis entraînai Joshua dans le couloir. Je m'assis ensuite contre un mur, au plus loin du poste de soin afin de ne pas réveiller le personnel de nuit qui dormait vraisemblablement encore à poings fermés.


***





_________________



the beauty of you, gives me my fortitude
stronger than any dark cloud, screaming out loud, hey, hey
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Joshua Calloway

Voir le profil de l'utilisateur

◖ Date d'inscription : 28/09/2014
◖ Messages : 62
◖ Points : 372

MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   Mar 28 Oct - 12:35

Fouiller dans les différents dossiers n'avait rien de passionnant, rien ne valait une recherche par ordinateur qui serait rapide. L'ennui, c'est qu'ils n'étaient pas sur de trouver plus d'information sur d'ancien patients qui ont pu être effacé, après le décès des différents patients. Enfin de toute façon, ils avaient découvert pourquoi, il y avait ces meurtres déguisés en suicide. « Oui, mais même si c'est l'un des proches qui a fait le coup, il y a quand même le problème de disparition du corps. S'il y a eu un meurtre dans le coin, quelqu'un le saurait. » Pourtant, il y a juste l'histoire de la disparition, mais vu qu'il y a le fantôme, cet ancien infirmier est forcément mort. Qu'est ce que tout ça voulait dire ? Il fallait vite trouver avant qu'il y ait un autre drame et honnêtement, ils n'avaient pas le temps de chercher le responsable de la mort de cet homme, ce serait beaucoup trop long, il fallait agir vite. Son amie trouva un autre dossier, d'une autre patiente décédé quelques jours avant la mort de ce sale type. « Tu penses que ça pourrait être un proche de cette femme qui aurait tué cet infirmier ? C'est peut être une simple coïncidence, quelqu'un d'autre à pu découvrir que ce n'était pas des suicides et agit peu de temps avant la mort de cette femme. » Cette théorie aussi pourrait être correcte, cela pouvait être un hasard. Joshua prit les documents concernant leur fantôme, car il y avait aussi des photos et que ça pouvait servir. « Oui tu as raison. » Il la suivit, elle avait raison, il fallait s'assurer qu'il n'y ait pas d'autres morts, mais, il fallait absolument se débarrasser de cet esprit. «Je pense qu'on ne trouvera pas le corps ici, mais s'il hante ce lieu c'est qu'il se rattache à quelque chose. » Le jeune homme observa les photos et remarqua un collier que portait l'infirmier sur la photo, il était sur de l'avoir déjà vu quelque part. « Regarde, sur les photos, il a tout le temps ce collier, mais quand on a vu le fantôme, il ne l'avait pas. Et si ce collier était toujours ici, ça expliquerait la présence de cet esprit, font qu'on le trouve. » Cette fois, il était convaincu qu'il avait raison, ça lui paraissait logique, et il l'avait déjà vu, donc ils avaient du passer devant, il l'attrapa le bras de Kathleen et l’entraîna avec elle et il vit une vitrine avec des objets et c'est là qu'il aperçut le collier. « On l'a trouvé, faut le brûler. » Malheureusement la vitrine était fermé, il dut la casser pour en sortir le collier, il sentit alors un froid. « Vite, il arrive. » Il se dépêcha de sortir le briquet et au moment il s'apprêtait à le brûler le fantôme apparut, heureusement qu'il était rapide, il sentit le fantôme qui tentait de le tuer, mais réussi à brûler collier à temps, et l'esprit fut détruit. Il tomba ensuite à terre. « On a réussit, mais ça fait mal. » Il avait un peu de mal à reprendre sa respiration.
Spoiler:
 

_________________
Joshua et Kathleen

.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

ON ME CONNAIT SOUS LE NOM
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spirit in the night l ft Joshua   

Revenir en haut Aller en bas
 

Spirit in the night l ft Joshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mervent by night
» Spirit d'Alimat
» Ze Harley motorcycle spirit
» timo boll spirit
» funky 80's ls night!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Bells :: IN MY TIME OF DYING :: On the road-